Le commanditaire François Fouquet de la Coopérative funéraire de l’Estrie, René Pomerleau, récipiendaire du Victor spécial, et Jean Arel, président du Mérite sportif de l’Estrie, se retrouveront le 7 février à l’Hôtel Delta à l’occasion du 37e gala du Mérite sportif de l’Estrie.

Le créateur du « monstre du Memphré » honoré

Si le monstre du lac Memphrémagog est une légende, il existe toutefois un vrai monstre du Memphré selon le président du Mérite sportif de l’Estrie : le TriMemphré, conçu par René Pomerleau et ses bénévoles. Voilà entre autres pourquoi le fondateur de cet événement est le nouveau récipiendaire du Victor spécial.

Pour son implication dans le monde du triathlon et pour ses réalisations dans le milieu du ski de fond, René Pomerleau a reçu ce prestigieux prix décerné par le Comité des Sages du Mérite sportif de l’Estrie.

« Ce triathlon attire maintenant 2500 participants et le TriMemphré est devenu une référence pour Triathlon Canada. René Pomerleau a créé un monstre, le monstre du Memphré », a lancé le président du Mérite sportif de l’Estrie, Jean Arel, mercredi soir lors de la traditionnelle conférence de presse en vue de la 37e édition du gala.

« C’est une grande surprise parce que je ne me considère pas encore très très vieux, a d’abord affirmé M.  Pomerleau. Ça fait tout de même déjà plus de 20 ans que je suis impliqué dans le sport en région. J’ai donné beaucoup de temps aux Sentiers de l’Estrie pour ensuite collaborer avec le Club de ski de fond du Mont-Orford tout en organisant des compétitions de triathlon. »

Ce dernier est d’ailleurs l’un des rares officiels de niveau 5 en ski de fond au pays.

« Il y en a environ trois ou quatre au Québec et une quinzaine au Canada. Pour être franc, je ne suis pas encore conscient de l’ampleur de ce prix parce que je ne m’implique pas pour ça. Je le fais parce que je suis passionné. Il a des personnes assez connues qui ont aussi gagné ce prix, alors je suis très honoré. »

Son dernier bébé? La piste certifiée par la Fédération internationale de ski à l’Université Bishop’s.

« C’est un beau projet. Le Club de ski de fond du Mont-Orford travaillait là-dessus depuis longtemps. Il manquait ça au Québec. On pourra justement tester le parcours dès le 24 février lors de la Coupe Québec », rappelle René Pomerleau.

Un 37e hommage

Le gala du Mérite sportif de l’Estrie rendra une fois de plus hommage aux athlètes, entraîneurs, équipes, bénévoles, officiels, organismes et événements sportifs qui se sont particulièrement distingués au cours de la dernière année.
Deux nouveautés cette fois : les catégories Athlète féminine et Athlète masculin en sport collectif au niveau québécois.

Ce qui veut dire que 16 Victors seront remis, auxquels s’ajoutent le Victor spécial et Coup de cœur pour un grand total de 18 prix.