La Tribune
Dans le cadre de son édition spéciale numérique de 2020, le Festival Cinéma du monde de Sherbrooke présente Nin E Tepueian – Mon cri, un long métrage documentaire réalisé par Santiago Bertolino et qui suit l’artiste innue Natasha Kanapé Fontaine lors de ses prises de parole en public, de la Slovénie à Kuujjuaq, en passant par la Grande Nuit de la poésie de Saint-Venant.
Dans le cadre de son édition spéciale numérique de 2020, le Festival Cinéma du monde de Sherbrooke présente Nin E Tepueian – Mon cri, un long métrage documentaire réalisé par Santiago Bertolino et qui suit l’artiste innue Natasha Kanapé Fontaine lors de ses prises de parole en public, de la Slovénie à Kuujjuaq, en passant par la Grande Nuit de la poésie de Saint-Venant.

Dans le regard (et les mots) de Natasha Kanapé Fontaine

Sabrina Lavoie
Sabrina Lavoie
La Tribune
Avec son documentaire Nin E Tepueian — Mon cri, le réalisateur et scénariste indépendant Santiago Bertolino pose un regard sur l’art et la réflexion de la poète, comédienne et militante innue Natasha Kanapé Fontaine, pendant son ascension médiatique fulgurante, mais surtout très touchante.