Arts et spectacles

L'urgence de vivre de Jipé Dalpé

C'est un Jipé Dalpé gorgé d'énergie qu'on rencontre pour la sortie de son troisième album, Après le crash. Il nous parle de tout le bonheur qu'il éprouve à pratiquer à nouveau son métier, qu'il aime profondément: celui d'auteur-compositeur-interprète.

À la suite d'un grave accident d'auto, à l'été 2015, Jipé Dalpé a dû s'abstenir de toute forme de création musicale pendant un peu plus de trois ans. Au fil du temps, son cerveau et son corps se sont replacés, et l'écriture l'a sauvé. Enfin, l'élan créatif revenait!

Jipé Dalpé sera aux Concerts de la Cité à Sherbrooke le 10 juillet, à midi.

Actualités

Congrès international de calligraphie à Sherbrooke

Les amoureux de l’art de l’écriture se donnent rendez-vous à l’Université Bishop’s du 29 juin au 6 juillet dans le cadre du 38e Congrès international de calligraphie. Pour la première fois dans l’histoire de cet événement, plusieurs cours seront donnés en français.

Plus de 300 participants de partout dans le monde sont attendus. En provenance de 13 pays, une trentaine de calligraphes de renommée internationale donneront des cours, dont les Français Julien Chazal, Benoit Furet et Sophie Klesen.

Arts et spectacles

Lancement de la campagne de recrutement de la Course des régions pancanadienne

SHERBROOKE — La Course des régions pancanadienne invite les cinéastes émergents du Québec et les jeunes réalisateurs de la francophonie canadienne à s’inscrire à l’édition 2019 de la compétition.

Les cinéastes francophones âgés de 18 à 35 ans et qui commencent leur carrière professionnelle sont invités à s’inscrire sur le site coursedesregions.com à partir du 28 juin, jusqu’au 5 août 2019. Douze finalistes seront retenus.

Télé et radio

Pamela Anderson quitte le footballeur Adil Rami, qui menait «une double vie»

MARSEILLE — «Un menteur» qui «menait une double vie»: sur Instagram, la vedette américano-canadienne Pamela Anderson accuse son concubin, le footballeur du club marseillais l’OM, Adil Rami, de l’avoir trompée, ce que ce dernier dément.

«Je quitte la France immédiatement», a indiqué l’actrice, qui vivait à Marseille (sud-est) avec le défenseur international, dans une suite de messages sur Instagram publiés sous une photo noir et blanc de son couple, avec un coeur brisé.

«Je me suis fait arnaquer, j’ai cru qu’on vivait un ‘’grand amour’’», écrit l’ex-vedette d’Alerte à Malibu. «Je suis dévastée d’avoir découvert, ces derniers jours, qu’il menait une double vie».

«En aucun cas je ne mène une double vie, je reste simplement attaché à préserver une relation pérenne avec mes enfants et leur mère Sidonie pour qui je garde un profond respect», lui a répondu dans la soirée Adil Rami sur le réseau social.

«C’est vrai j’aurais dû être plus transparent sur cette relation ambiguë», ajoute le sportif qui regrette que son histoire et son intimité avec l’actrice soient dévoilées sur internet.

«Menacée»

Pamela Anderson assure que le footballeur, sacré champion du monde avec l’équipe de France l’été dernier, a «tout essayé»: «il m’a envoyé des fleurs, des lettres (...) il est venu à mon hôtel, la sécurité l’a écarté parce qu’il me fait peur. Il m’a blessée et menacée souvent».

Adil Rami s’était engagé contre les violences domestiques dans des spots de prévention. Selon Pamela Anderson: «Il a fait ça seulement pour améliorer son image, il n’a aucun respect pour les femmes à part sa mère».

«Je reste et resterai fidèle à mes valeurs et aux convictions qui sont les miennes et s’expriment dans mon engagement pour l’association @solidaritéfemmes, qui est toujours aussi fort», se défend le footballeur.

Musique

Des admirateurs soulignent le 10e anniversaire de la mort de Michael Jackson

LOS ANGELES — La succession de Michael Jackson a rendu hommage à l’oeuvre du chanteur, mardi, au moment où ses admirateurs se préparaient pour les rassemblements célébrant sa mémoire à l’occasion du 10e anniversaire de sa mort.

«Il y a dix ans aujourd’hui, le monde perdait un artiste doué et un humaniste extraordinaire», a déclaré la succession de Michael Jackson dans une déclaration transmise à l’Associated Press. «Une décennie plus tard, Michael Jackson est toujours avec nous, son influence est ancrée dans l’univers de la danse, de la mode, de l’art et de la musique du moment. Il est plus important que jamais.»

La succession travaille avec acharnement pour protéger et améliorer l’héritage de Michael Jackson, une tâche rendue plus difficile cette année lorsque deux hommes ont accusé Michael Jackson de les avoir agressés quand ils étaient enfants dans le documentaire de HBO «Leaving Neverland».

La diffusion du documentaire a provoqué un nouvel examen des affirmations de longue date voulant que Michael Jackson ait agressé des enfants. Acquitté d’accusations d’agressions en 2005, Michael Jackson a toujours nié avec véhémence avoir commis des gestes répréhensibles.

La succession et sa famille ont réfuté les affirmations des présumées victimes lorsque le documentaire a été diffusé en mars, soulignant que ces hommes avaient déjà été parmi les plus grands défenseurs de Michael Jackson et que l’un d’entre eux avait témoigné en sa faveur lors de son procès criminel.

Rassemblements

Les admirateurs de l’artiste prévoient se rassembler devant le dernier domicile de Michael Jackson dans le quartier de Holmby Hills à Los Angeles, où le chanteur a reçu une dose mortelle de propofol, un analgésique, dans l’après-midi du 25 juin 2019. Il a été déclaré mort à l’hôpital, à l’âge de 50 ans.

Ils prévoient également une vigile au parc Forest Lawn Memorial à Glendale, en Californie, où Michael Jackson a été inhumé deux mois plus tard.

Certains ont prévu se rassembler autour de l’étoile de Michael Jackson sur le Walk of Fame à Hollywood. Un groupe d’admirateurs a prévu un rassemblement à Hollywood mardi pour déclarer son innocence devant les allégations d’agressions sexuelles sur des mineurs.

25 ans de travail acharné racontés dans un livre

WESTBURY – Il y a 25 ans, Fernand Gosselin perdait son emploi suite à la fermeture de l’usine qui l’employait. Âgé de 57 ans, il s’est retroussé les manches et, avec l’aide de sa conjointe Lise Boisvert, il a aménagé un splendide jardin dans sa cour, qui a gagné plusieurs prix et attiré des visiteurs des quatre coins du monde.

L’ambiance était à la fête aux Jardins vivaces de Fernand. Amis, collaborateurs et membres de la famille, certains ayant fait le voyage depuis l’Abitibi, se sont rassemblés pour célébrer les 25 ans de l’œuvre impressionnante des deux passionnés de la nature et le lancement du livre de leur fille Manon, qui renferme l’histoire de cette belle épopée.

«Nous sommes nés, mon conjoint et moi, avec des parents qui aimaient les fleurs. On a grandi entourés d’elles. Quand on a acheté le terrain en 1970, il n’y avait absolument rien, à l’exception d’une grosse pierre. On a commencé à installer quelques plates-bandes, sans avoir la moindre intention de faire ce que l’on fait aujourd’hui, confie Lise Boisvert quant à leur amour pour la nature.

Cette passion s’est transformée en occupation à temps plein lorsque l’usine où Fernand travaillait a subitement fermé ses portes. «Ce n’est pas évident de se trouver du travail à 57 ans, mais le jardin a été sa bouée de sauvetage au niveau psychologique et financier, poursuit sa douce moitié. Il a invité des gens à circuler dans le jardin et quand il a vu que c’était un succès, il a ouvert la machine à fond.»

L’accomplissement d’un rêve

 En déambulant dans les sentiers du jardin, l’attention aux détails et les touches personnelles frappent l’œil et ne laissent pas de doutes. Le produit final est le résultat d’années de travail acharné et d’un rêve mis en œuvre.

«J’en suis très fier, je ne pensais jamais arriver à faire tout ce qui est là, admet l’homme qui a passé d’innombrables heures parmi les fleurs. Je voyais ce projet comme un rêve, mais depuis quelques années, tous mes rêves se sont réalisés. J’ai même bâti le château tout seul de A à Z. Il y a 13 ponts dans le jardin, des roues qui tournent avec l’eau, des meubles que j’ai faits moi-même et j’en passe. Ça nous donne la santé et le bonheur, c’est un vrai havre de paix.»

«On a reçu des visiteurs de partout dans le monde au fil des années et ils ont été unanimes quant à la qualité de notre jardin. J’ai investi beaucoup de temps et d’effort pour accomplir ce rêve.»

Un livre commémoratif

 Afin d’immortaliser le travail de Fernand et de Lise, leur fille Manon s’est lancé dans la rédaction d’un volumineux livre de 278 pages intitulé Le jardin d’une vie. Écrit avec l’aide d’Érika, la petite fille du couple, il répertorie les espèces florales qui s’y trouvent, raconte l’histoire du jardin et renferme une multitude de photos prises à différentes époques à travers la lentille de l’appareil photo de Lise.

«L’idée d’écrire un livre sur le jardin m’est venue pour la première fois en 2012, se souvient Manon Gosselin. Quand j’ai remarqué qu’on approchait les 25 ans du jardin, je me suis dit que ça ne pouvait plus attendre. Je me suis lancé dans la rédaction avec l’aide de ma fille et le produit final est prêt juste à temps!»

«C’était un projet qui me fascinait, il était fait pour être réalisé, continue-t-elle. C’est facile de se décourager et de remettre à plus tard, mais il ne faut pas succomber aux diversions. Je l’ai fait pour souligner les efforts constants fournis par mes parents pour réaliser ce magnifique projet. J’ai pu choisir parmi une sélection de 10 000 photos, toutes prises par ma mère, pour mettre dans le livre. Le résultat est excellent et la première copie est arrivée en Normandie au moment où on se parle.»

Arts et spectacles

Une première expérience théâtrale pour Pierre Brassard

« On est dans l’infinité du travail des serveurs », résume Pierre Brassard, qui est par ailleurs le personnage principal de la pièce, en plus de vivre sa toute première expérience au théâtre.

« Je tripe, je tripe, je tripe! » s’emballe l’animateur et comédien, que l’on a surtout vu jouer à la télé et au cinéma, mais jamais sur les planches. L’envie de goûter à quelque chose de nouveau l’a fait monter dans l’aventure.

Actualités

Zachary Richard ouvrira le FTMS

Les Sherbrookois auront l’occasion de festoyer 150 fois plutôt qu’une au Festival des traditions du monde. C’est que pour la 22e édition, 150 spectacles et activités — dont celui de Zachary Richard — seront présentés sur neuf scènes durant les cinq jours que dure l’événement.

« Maintenant, Zachary Richard choisit les festivals et les salles où il veut présenter les spectacles, explique la directrice du FTMS, Malika Bajjaje. On lui a envoyé une vidéo en amont qui résume le festival et qui y montre l’ambiance. C’est aussi dans sa mission de promouvoir l’Acadie et la langue française au-delà du Québec. Nous sommes dans le rapprochement des cultures. »

Arts et spectacles

Une nouvelle salle est née à Orford

Le démarrage d’une nouvelle salle de spectacle est un défi qui en ferait sans doute reculer plus d’un. N’empêche, Lorraine Beaudry, Isabelle Simoneau et Ghislain Viens n’ont écouté que leur passion et ont décidé de se lancer dans une telle aventure en créant l’Orford bleu club.

La salle de spectacle exploitée par le trio se trouve à Orford, plus précisément à l’Hôtel du parc Orford. Il s’agit d’une salle relativement petite pouvant accueillir un maximum de 120 personnes assises.

Actualités

Fête au royaume du Soleil-Levant

Plongée dans une atmosphère festive et musicale, l’école du Soleil-Levant a reculé de quelques siècles le temps d’un après-midi, mardi, alors que les élèves ont célébré la fin de l’année scolaire avec un thème médiéval.

Les enfants et leurs enseignants ont présenté des numéros comprenant chant, danse, jonglerie et éléments théâtraux à saveur médiévale, le tout avec artistes invités, devant les familles venues assister à cet événement intitulé Fête à la cour.