Ophonius offre deux représentations de son concert scientifique ce jeudi 24 mai au Centre Québecor de Sherbrooke. On y retrouvera Olivier Batlle, contrebasse et basse électrique, Fabien Eckert, batterie / percussions, Olivier Robin, professionnel de recherche au GAUS (et porteur de tête acoustique), Bruno Gazengel, saxophone (et parfois flurinette), Samy Hidous, technicien (projection/son/lumières), Christophe Ayrault, saxophone (et parfois instruments hybrides), et Jean Marc Dormeau, saxophone (et parfois clariflûte).

Ophonius présente deux concerts scientifiques

Le groupe français Ophonius est de passage pour la première fois au Québec pour présenter son concert scientifique. Invité par l’Université de Sherbrooke, le quintette composé de deux enseignants-chercheurs et de trois musiciens professionnels a pour mission de vulgariser la science en utilisant la musique.

« Lors du concert, on mélange des expériences en direct, des animations, des discours scientifiques et évidemment de la musique », explique l’enseignant-chercheur Christophe Ayrault.

Les sujets évoqués lors du concert vont des notions de fréquence, d’amplitude et de timbre jusqu’à la propagation du son dans la matière, tout en sensibilisant au risque lié à l’exposition au bruit. Le lien avec les instruments de musique est fondamental dans leur démarche très originale de vulgarisation scientifique.

« On parlera des instruments à cordes, des instruments à vent. On va expliquer comment ces instruments entrent en résonnance, comment on peut déterminer la hauteur et le timbre de ces instruments et comment on peut amener de l’énergie dans ces instruments. Et il y a toute une partie spectacle, parfois humour et souvent musique », note M. Ayrault précisant que tout le monde peut y trouver son compte.

« L’idée n’est pas de tout comprendre, mais de donner envie d’aller plus loin pour découvrir cette science qu’est l’acoustique. Et c’est simple de le faire par la musique, car on passe d’abord par la perception », ajoute M. Ayrault.

Deux représentations

Des liens sur le plan de la recherche collaborative et du développement pédagogique se tissent actuellement entre le groupe d’acoustique de l’Université de Sherbrooke et le laboratoire d’acoustique de Le Mans Université, en France. Ophonius est au Québec du 19 au 31 mai pour présenter son travail de vulgarisation d’une alliance science-musique.

« D’abord, Ophonius était un groupe de musique et l’idée était d’inventer un nouveau concept visant la démocratisation culturelle et scientifique avec des compositions originales », précise Fabien Eckert.

La visite à Sherbrooke du groupe français est une initiative d’Olivier Robin, qui a étudié à l’Université Le Mans avant de se joindre à l’équipe d’acoustique de l’UdeS.

Ophonius offre deux représentations de son concert scientifique ce jeudi 24 mai au Centre Québecor de Sherbrooke, soit une première à 13h15 principalement destinée à des élèves du primaire et du secondaire de la région et une seconde à 19 h 30 ouverte au grand public. Les personnes intéressées sont invitées à réserver leur place (https://fr.surveymonkey.com/r/Ophonius_soir). Une cinquantaine de places sont encore disponibles pour chacune des représentations.

Ce projet est financé par Le Mans Université, Le Mans Acoustique, Le fonds Emérillon, la faculté de génie et le département de génie mécanique de l’Université de Sherbrooke.