Le 22 avril, afin de célébrer le Jour de la Terre, la ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, le président du conseil d’administration du Jour de la Terre, Thomas Mulcair et d’autres dignitaires ont procédé à la plantation protocolaire d’arbres sur le terrain du Centre hospitalier Saint Mary à Montréal.

«Demain la forêt»: pour un Québec en santé

Ces derniers mois, nous vous avons présenté l’état des lieux, l’aménagement, l’exploitation contrôlée, les nouvelles technologies et la main-d’œuvre de l’industrie forestière du Québec. Comme celle-ci s’adapte aux réalités d’aujourd’hui, le Groupe Capitales Médias poursuit cette série d’articles en mettant l’accent, cette fois, sur les changements climatiques et sur l’innovation dans le secteur forestier. Prochain rendez-vous : le 8 juin. 14e de 15

MATANE – Fort de ses quelque 708 000 arbres plantés depuis l’an 2007, l’organisme le Jour de la Terre, avec la collaboration de trois partenaires, opère le programme «Demain la forêt». Celui-ci, qui se décline en différents volets, a pour mission d’améliorer la résilience de la forêt et la santé des Québécois.

«Nous, on est les opérateurs, précise le directeur du Jour de la Terre, Pierre Lussier. Le leader, c’est la Fondation Cowboys fringants. On est supportés par la Fondation David Suzuki et un organisme de diffusion d’artistes qui s’appelle La Tribu.»

««Demain la forêt», c’est la plantation basée sur la science pour un Québec en santé, poursuit-il. Sa force est de joindre les environnementalistes, la communauté et les artistes.» Des projets variés donnent forme au programme. Ils sont propulsés par des acteurs de divers horizons: municipalités, entreprises, institutions et organismes. 

Le 22 avril, afin de célébrer le Jour de la Terre, la ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, le président du conseil d’administration du Jour de la Terre, Thomas Mulcair et d’autres dignitaires ont procédé à la plantation protocolaire d’arbres sur le terrain du Centre hospitalier Saint Mary à Montréal. Lors de l’événement, l’organisme le Jour de la Terre a annoncé qu’il s’était associé au Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de l’Ouest-de-l’île-de-Montréal afin de verdir les terrains d’une dizaine d’établissements de santé de la région métropolitaine. «On a fait une entente pour 15 000 arbres sur une dizaine de sites, souligne fièrement M. Lussier. C’est 5000 tonnes de crédit carbone. C’est de la qualité de l’air en milieu urbanisé et c’est de la biodiversité. On veut aussi impliquer les patients […] pour rendre la convalescence moins difficile. On connaît les effets bénéfiques du vert, dont l’apaisement. Les arbres ne vont pas seulement profiter aux patients et au personnel; ils vont aussi profiter au milieu.»