Si seulement 1% de la forêt québécoise est récoltée à chaque année, 100% des arbres coupés sont utilisés, selon Denis Lebel, du Conseil de l’industrie forestière du Québec.

Changements climatiques et innovation

Ces derniers mois, nous vous avons présenté l’état des lieux, l’aménagement, l’exploitation contrôlée, les nouvelles technologies et la main-d’œuvre de l’industrie forestière du Québec. Comme celle-ci s’adapte aux réalités d’aujourd’hui, le Groupe Capitales Médias poursuit cette série d’articles en mettant l’accent, cette fois, sur les changements climatiques et sur l’innovation dans le secteur forestier. 11e de 15 Prochain rendez-vous : le 18 mai