Les fondateurs de la Coopérative radio web média des Sources, Steve Pelletier, Sylvie Pion et Gilles Vachon, dans un studio du FM 99,3.

99,3 au cœur de l’information régionale

La station de radio FM99,3 place toujours au cœur de son mandat la couverture de l’information régionale. Acquise en début d’année par la Coopérative radio web média des Sources formée de trois anciens employés, la station est implantée depuis plus de 45 ans dans la région d’Asbestos.

Les acquéreurs Gilles Vachon, Steve Pelletier et Sylvie Pion comptent bien poursuivre cette mission.

« Le but premier de la coopérative est d’assurer la survie d’un média d’information qui présente du contenu local et régional. On est une coopérative de travail, donc les membres de la coopérative sont les propriétaires de la station de radio. Tous les employés ont la possibilité de devenir membre de la coopérative », explique le président du conseil d’administration de la Coopérative radio web média des Sources et de Radio Plus B.M.D inc., Gilles Vachon.

La station de radio traite des sujets régionaux parfois négligés par les grands médias. « Il y a plein de bonnes nouvelles en région que les grands médias ne couvrent pas. C’est un cheval de bataille pour nous la couverture de l’information locale. Il faut répondre aux besoins de notre communauté ainsi qu’à ses attentes. On veut être le tournant de tout ce qui entoure l’information dans la région », mentionne M. Vachon. 

La radio d’Asbestos rencontre cependant les mêmes difficultés pour assurer sa survie que les autres médias face aux baisses de revenus publicitaires.

« C’est un peu le même problème au national qu’en région, on a de la difficulté à avoir de la publicité », mentionne la directrice de l’information, Sylvie Pion. Pour contrer ce problème, la station de radio a présenté un plan d’affaires afin de diversifier ses revenus. Elle s’est tournée afin d’assurer la pérennité de la station vers un projet d’affichage numérique qui pourrait voir le jour dans les prochaines années. 

Afin de diversifier son offre, la station de radio mise également beaucoup sur le volet numérique. « On veut se développer sur le web afin d’avoir plus de visibilité. On va créer des baladodiffusions et des diffusions en continu où les gens pourront avoir accès à des listes musicales. Ce projet va être créé par des gens de la région. On veut l’ouvrir au communautaire. On est une entreprise privée, mais on souhaite que la population s’accapare le projet », explique M. Vachon. 

Quelques ententes ont déjà été signées avec des artistes, des organismes et des entreprises pour la création de balados. « Avec Internet, il est possible de sortir de notre territoire et d’aller encore plus loin. Si nos baladodiffusions se démarquent et que nos listes musicales sont intéressantes, les limites du web sont infinies », souligne Gilles Vachon

Dès la fin du mois d’août, de nouvelles identifications musicales pourront se faire entendre sur les ondes du FM 99,3. Des investissements majeurs ont aussi été effectués par les membres de la Coopérative afin de moderniser les équipements de la station. Les ordinateurs, les serveurs, les micros et les casques d’écoute ont entre autres été changés. 

« Il y a un investissement de 40 000 $ qui a été mis dans l’informatique », illustre Gilles Vachon, notant que la qualité du son a également été améliorée. Un nouveau studio de production a aussi vu le jour, et afin de permettre que la radio ne soit jamais hors d’ondes, des génératrices seront ajoutées aux antennes ainsi qu’aux studios. « Nous allons toujours être en ondes, 24 heures sur 24 et ce, 365 jours par année », souligne l’une des têtes dirigeantes de la station regroupant une dizaine d’employés.