Réjean Hébert
Collaboration spéciale
Réjean Hébert
Je m’ennuie de mon CLSC

CHRONIQUE

Je m’ennuie de mon CLSC

Article réservé aux abonnés
CHRONIQUE / Il y a cinquante ans, la Loi sur la santé et les services sociaux créait les Centres locaux de services communautaires (CLSC). Il s’agissait là d’une originalité du système de soins québécois. Nulle part ailleurs au Canada et dans le monde on retrouvait un établissement public dédié spécifiquement à la première ligne, tant pour les aspects curatifs que préventifs.
Réjean Hébert
Collaboration spéciale
Réjean Hébert
La réforme Barrette: chronique d’un échec annoncé

Chronique

La réforme Barrette: chronique d’un échec annoncé

Article réservé aux abonnés
CHRONIQUE / Quelques mois après son accession au pouvoir, le gouvernement libéral de Philippe Couillard présentait le projet de loi 10 qui proposait une modification importante du réseau de la santé et des services sociaux en fusionnant les établissements d’une région et en y intégrant les centres de réadaptation et les centres jeunesse. Les Centres intégrés de santé et services sociaux (CISSS) étaient créés et implantés sans transition.
Réjean Hébert
Collaboration spéciale
Réjean Hébert
Hécatombe de la pandémie en CHSLD : qui est responsable? 

Chronique

Hécatombe de la pandémie en CHSLD : qui est responsable? 

Article réservé aux abonnés
CHRONIQUE / La pandémie de COVID-19 a touché particulièrement les personnes âgées au Québec. En fait, le Québec s’est tristement démarqué par des taux de mortalité largement supérieurs à ceux du reste du Canada. En appliquant le taux de mortalité du reste du Canada, on aurait dû avoir 3000 décès au Québec lors des deux premières vagues de la pandémie. Or, on en a eu plus de 10 000. Le Québec a donc présenté 7000 décès en excès par rapport à ce qui s’est produit ailleurs au Canada. Cinq mille décès en trop sont survenus en CHSLD, surtout lors de la première vague, alors que 2000 décès ont touché des personnes en résidence pour aînés (RPA) dans les deux vagues.
Réjean Hébert
Collaboration spéciale
Réjean Hébert
L’urgence d’améliorer les soins à domicile

Actualités

L’urgence d’améliorer les soins à domicile

Article réservé aux abonnés
CHRONIQUE / La pandémie a révélé l’insuffisance des soins et services aux personnes âgées. Plus de 80 % des décès liés à la COVID-19 sont survenus dans des milieux de vie collectif : CHSLD, ressources intermédiaires et résidences pour aînés. La pandémie a surtout touché nos réfugiés de l’âge, ces vieux et ces vieilles déportés par choix ou nécessité, faute de conditions assurant leur sécurité et leurs soins à domicile. Les taux de mortalité lors de la première vague parlent d’eux-mêmes : 91 décès par 1000 personnes en CHSLD, 22 en ressources intermédiaires, 8 en résidences pour aînés et à peine 0,5 à domicile. Pour que ces morts n’aient pas été vaines, il est urgent de réformer les soins et services à domicile.