Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Une messe est célébrée à la chapelle de l’archevêché tous les matins. Classée patrimoniale, la chapelle a été restaurée au début des années 2000. Son orientation à l’est fait en sorte que la lumière qui entre par les magnifiques vitraux crée des reflets arc-en-ciel au sol.
Une messe est célébrée à la chapelle de l’archevêché tous les matins. Classée patrimoniale, la chapelle a été restaurée au début des années 2000. Son orientation à l’est fait en sorte que la lumière qui entre par les magnifiques vitraux crée des reflets arc-en-ciel au sol.

Des joyaux au cœur de l’archevêché [VIDÉO] 

René-Charles Quirion
René-Charles Quirion
La Tribune
Article réservé aux abonnés
Le palais épiscopal de Sherbrooke mieux connu sous le nom de l’archevêché de Sherbrooke est la résidence de l’archevêque de Sherbrooke. Inauguré en 1917, le bâtiment de style néogothique a accueilli jusqu’à 30 prêtres et séminaristes en plus de l’archevêque de Sherbrooke. Maintenant, Mgr Luc Cyr y réside en compagnie de trois prêtres et les services diocésains y ont établi leurs bureaux administratifs. La brique de la première cathédrale de Sherbrooke qui était situé devant le Collège du Mont Notre-Dame a été utilisée pour la construction des murs de l’archevêché de Sherbrooke. Le projet de construction de l’archevêché a été initié par Mgr Paul LaRocque.
Une messe est célébrée à la chapelle de l’archevêché tous les matins. Classée patrimoniale, la chapelle a été restaurée au début des années 2000. Son orientation à l’est fait en sorte que la lumière qui entre par les magnifiques vitraux crée des reflets arc-en-ciel au sol.