Antoni Daigle
Collaboration spéciale
Antoni Daigle
Comment obtenir notre dopamine sans tout détruire*

Actualités

Comment obtenir notre dopamine sans tout détruire*

Article réservé aux abonnés
Depuis le début de la pandémie, nous avons été nombreux à rencontrer le plaisir juste au coin de sa rue ou dans son chez-soi. Avec toutes les restrictions qu’imposait la COVID-19, se contenter de peu devenait un réflexe de survie. Le philosophe Saint-Augustin serait probablement fier de nous parce qu’au cours des derniers mois, nous avons réussi à renouveler notre regard sur les choses qui nous entourent et à y trouver de la satisfaction, du plaisir et même parfois du bonheur. « Le bonheur, c’est de continuer à désirer ce que l’on possède. » – Saint-Augustin
Antoni Daigle
Collaboration spéciale
Antoni Daigle
Une roche dans la botte, chronique de l’ordinaire*

Actualités

Une roche dans la botte, chronique de l’ordinaire*

Article réservé aux abonnés
CHRONIQUE / Chaque printemps, c’est pareil. Votre voisin d’en face arrose son driveway pour faire fondre la neige restante. Le quartier s’anime. Les vélos paradent dans les rues. Les oiseaux commencent à gazouiller. À travers cette belle poésie printanière, une chose un peu désagréable refait surface. Je ne vous parle pas du caca de chien qui dégèle, mais des petites roches laissées en bordure de rue et sur votre terrain. Depuis quelques printemps, le sort de ces petites roches m’obsède. Préoccupation niaiseuse? Pourtant, les enjeux environnementaux qui en découlent sont peut-être plus importants que d’autres hautement plus médiatisés. 
Antoni Daigle
Collaboration spéciale
Antoni Daigle
La flore Laurentienne : à l’origine de la conscience environnementale

Actualités

La flore Laurentienne : à l’origine de la conscience environnementale

Article réservé aux abonnés
CHRONIQUE / Pour ma première chronique environnementale et à l’approche du jour de la Terre le 22 avril, j’ai décidé de regarder dans le rétroviseur pour vous jaser des pionniers de l’écologie au Québec. Dans notre société où notre rapport au passé frôle parfois l’amnésie, je trouvais pertinent de vous parler d’un temps où la connaissance et la préservation de l’environnement ont déjà rimé avec l’émancipation d’un peuple.