Le cépage Radisson bientôt prêt à être vendangé.

Place à l'automne!

CHRONIQUE / Un vent automnal souffle à l’horizon. Au fur et à mesure que les soirées rafraîchissent, les vins estivaux laissent graduellement place aux cuvées chaleureuses et de caractère. Pendant ce temps, au vignoble, on se prépare sérieusement à accueillir les premiers raisins.

Grèce 2018, Atma, Domaine Thymiopoulos

15,30 $ • 13 476 201 • 13 % • 1,7 g/l • BIO • Vinification vegan

Les vins grecs sont vraiment dans le vent. Avec des blancs pourvus d’autant de personnalité, à prix si raisonnable qui plus est, il ne faut pas s’en surprendre! Lorsque je parlais du Atma l’an dernier, il se détaillait à 1,50 $ de plus. Aujourd’hui, à 15 $ et des poussières, c’est carrément une aubaine! Les cépages xinomavro (70 %) — raisin noir tannique et acide — et malagousia (30 %) — raisin blanc très aromatique — sont d’abord vinifiés séparément sur leurs levures indigènes respectives (le second avec une macération sur peau de 10 jours, d’ailleurs) avant d’être assemblés. 

Le nez est bien parfumé, sur des notes de kiwis et de limes. L’acidité est vive et une texture souple, presque ronde, se fait ressentir sur le palais. Coup de cœur, comme à l’habitude avec ce producteur. D’agriculture biologique et biodynamique non certifiées. Tout indiqué pour des tacos à la mayonnaise et à l’avocat.

Liqueur de café, Hywilde, Artist in Residence

34,75 $ • 14 113 639 • 30 % • 750 ml

Habituellement, je vous parle de spiritueux une fois par année. Sauf que cette liqueur de café est si surprenante et si délicieuse qu’elle ne saurait attendre Noël! Mon frangin m’a offert cette nouveauté qu’il avait dégusté au travail, et que lui et ses collègues avaient tant appréciée (travailler à la SAQ, c’est comme un passage obligé dans la famille). C’est fait par la jeune distillerie gatinoise Artist in Residence, et produit à 100 % de grains de café colombien arabica.

Ça sent carrément la barre de chocolat Coffee Crisp! Je n’ai jamais été grande fan des liqueurs de café, et, pourtant, la Hywilde m’a charmée par la franchise et la richesse de ses arômes, qui n’ont rien d’artificiels. Délicieuse légèrement rafraîchie ou excellente en cocktails automnaux.

Hywilde en feu : 5 oz de café, 1,5 oz de Hywilde, 0,5 oz de vodka (optionnel) et 1,5 oz de crème. L’équivalent d’une petite laine pour vos soirées fraîches à venir!

Valpolicella Ripasso 2016, Villa Cavarena, Allegrini

23 $ • 14003544 • 13,7 % • 6,2 g/l

Faire du ripasso, c’est un peu comme étirer une sauce très concentrée. La technique consiste à mettre le marc d’amarone dans le valpolicella pour ainsi obtenir des arômes plus intenses et un taux d’alcool supérieur. On a donc un air de famille avec l’amarone della valpolicella, pour un prix nettement inférieur. Ici, le nez aromatique diffuse des notes captivantes de fruits cuits, de prunes, de fines herbes et d’anis. La bouche présente des tanins arrondis, une texture svelte et une longueur digne de ce nom. Un vin d’automne, typiquement. Pour vos mijotés d’automne.

Vigneronne en herbe : semaine 18

Tout l’été, vivez avec moi mes aventures d’apprentie vigneronne au Domaine Bergeville dans les Cantons-de-l’Est!

Tandis que les derniers filets sont posés, la cave se prépare tranquillement à sortir de sa longue hibernation. Car avant qu’elle ne reçoive ses premiers raisins, une petite remise en forme s’impose. Ainsi une partie de l’équipe s’affaire au nettoyage des cuves et de tout ce qui sera en contact avec les baies et le jus. Dans le même ordre d’idées, nous procédons aussi à un dernier dégorgement et à des séances d’étiquetage en rafale, de sorte à faire de la place pour l’arrivée imminente de la récolte. Tant qu’à y être, on effectue une dernière ronde de tonte afin de recevoir décemment la horde de visiteurs qui s’apprête à débarquer en pleine vendange. Car lorsque les raisins seront prêts, plus rien d’autre ne comptera!