Pour que l’été s’étire…

CHRONIQUE / L’arrivée du mois de septembre signifie pour plusieurs, le retour à un quotidien plus routinier. Afin d’étirer l’ambiance estivale, je vous présente ici trois vins qui vous laisseront, en bouche, l’impression que la saison des barbecues est encore à nos portes.

Unlitro 2018, Ampeleia (code SAQ : 14 110 500 ; 26,90 $)

Pourquoi ne pas accueillir le retour des soupers de semaine avec un bon vin à prix plus que raisonnable ? Ce magnifique vin italien de la région de Toscane saura vous charmer par sa finesse, ainsi que ses arômes de petits fruits rouges. Issu d’un assemblage de carignan, grenache et alicante bouschet, ce rouge se déguste autant à l’apéro, qu’en accompagnement d’une salade repas ou de grillades de volaille. Son grand format (un litre) sera très pratique : vous pourrez l’étirer toute la semaine pour accompagner la préparation des lunchs, ou rassembler quelques convives sur la terrasse pour profiter des dernières longues soirées de l’été. Un excellent rouge de soif !

Rias Baixas 2018, Albarino, Serra da Estrella, Valminor (code SAQ : 13 566 652 ; 15,60 $)

Ce vin blanc, composé à 100 % d’albarino, nous transporte au nord-ouest de l’Espagne, plus précisément dans la région côtière du Rias Baixas bordant l’Atlantique. Ce vin tout en fraîcheur et en vivacité est l’expression même du 5 à 7 du jeudi soir. Son côté perlant, c’est-à-dire qui laisse une légère impression de pétillant en bouche, et ses arômes légers vous rappelleront l’air frais et salin des plages de la côte gaspésienne, climat similaire à celui que l’on retrouve dans le Rias Baixas. Une impression de vacances à petit prix.

Touraine 2018, Trinqu’âme, La Grange Tiphaine (code SAQ : 14 024 011 ; 21,45 $)

Grosse semaine ? À la recherche d’un vin pour se « gâter » sans avoir à se ruiner? Ce sauvignon blanc de la région de la Loire, en France, offre un bon rapport qualité-prix. Cultivé en biodynamie (technique d’agriculture en symbiose avec la nature), ce séduisant vin blanc charmera par la complexité de ses arômes. Une entrée de bouche remarquable sur des parfums de citron, une bouche onctueuse et d’une finale rappelant l’olive. Une belle expression de l’appellation Touraine qui en donne beaucoup pour seulement 21 $ et des poussières.