Natalie Richard
La Tribune
Natalie Richard
Le printemps de la vigne dans la vallée de Wachau en Autriche. Une région féérique, traversée par le Danube et le Massif de Bohème.
Le printemps de la vigne dans la vallée de Wachau en Autriche. Une région féérique, traversée par le Danube et le Massif de Bohème.

Bio, biodynamie et vins naturels    

CHRONIQUE / On trouve de plus en plus de vins bios sur les tablettes de nos SAQ et même plusieurs de certification Demeter, en biodynamie. Bien que l’offre se bonifie, il semble y avoir encore beaucoup de questionnement afin de mieux comprendre ce qui différencie ces vins de ceux élaborés selon les méthodes conventionnelles. Voici quelques grandes lignes pour éclairer vos choix de qualité, à très bon prix.

Quelles sont les différences?

C’est d’abord un cahier des charges qui impose plus de restrictions, comme pour l’utilisation des produits chimiques et des pesticides, en plus de réglementer le taux de sulfites à la baisse. Celui-ci est fixé entre 150 et 200 mg/litre pour un vin conventionnel, comparé à 100 à 150 mg/litre pour un vin bio et de 70 à 90 mg/litre pour un vin en biodynamie, une science qui pousse le bio encore plus loin en incluant la biodiversité, des techniques pour dynamiser le sol et une agriculture qui suit les cycles du calendrier lunaire. Les vins naturels sont généralement bios et les vignerons travaillent selon une pratique qui valorise le moins de manipulation et d’intrants possibles dans toutes les étapes de la fabrication du vin, de la vigne à la bouteille. Pour ce dernier, l’ajout de sulfite est minime, entre 30 et 40 mg/litre.  

Domaine Bergeville Le Rosé Brut 2017
27,85 $ • 13 374 597
12 % • 7,8 g/l • biodynamie  

Situé dans les Cantons-de-l’Est, le Domaine Bergeville est le seul vignoble québécois à se consacrer exclusivement à l’élaboration de vins effervescents. Leurs mousseux d’exception sont conçus avec le plus grand soin, selon les principes de la biodynamie, dans le plus grand respect de la terre et de ses ressources naturelles. Ce rosé, issu de l’assemblage de sabrevois et de frontenac gris est frais, les bulles sont vives et portent à nos papilles des notes de groseille et de fraise des champs. Parfait à l’apéro et pour donner encore plus d’éclat à vos lobster rolls.  

Domaine Cazes Le Canon du Maréchal 2018
17,50 $ • 10 894 811
13 % • 1,6 g/l • biodynamie 

Une institution du Roussillon, le Domaine Cazes, est un des pionniers de la biodynamie qui fut instaurée en 1997 à l’initiative d’Emmanuel Cazes, 5e génération de vigneron. Il affirme que ce n’était pas pour suivre une mode “écologique” mais plutôt par pur bon sens, « pour travailler avec la nature sur un terroir que l’on veut voir vivre, s’exprimer et se pérenniser ». Leurs vins sont vivants et chaque cuvée porte la signature unique de son terroir tout autant que leurs classiques comme le Muscat de Rivesaltes et le Banyuls reflètent le patrimoine vinicole de la région. Mon cœur résonne pour le Canon du Maréchal à base de muscat et de viognier, il s’ouvre sur des notes de fleurs blanches et de miel, tellement suave mais juste assez fébrile pour accompagner vos douces soirées de printemps. 

Meinklang Grüner Vetliner Osterreich 2019
18,85 $ • 13 631 071 
11 % • 1,2 g/l • biodynamie 

Un de mes coups de cœur du moment pour sa fraîcheur, ses arômes de pomme verte, ses empreintes minérales et salines qui nous laissent avec une touche de poivre blanc en finale. Une expression juste du grüner vetliner, le cépage-roi de l’Autriche où est situé le domaine de la famille Michlits qui vit et travaille au vignoble. Ils ont choisi le design de leurs étiquettes en hommage aux bovins, nourris de céréales bios et d’herbes qui assurent la fertilisation des terres du domaine, situé à proximité de la frontière hongroise. Un vin de soif et de plaisir.   

Natale Verga Bio I Balzi Sicilia 2019
16,20 $ • 13 806 134
13,5 % • 3,2 g/l • bio   

Un rapport qualité-prix exceptionnel élaboré avec le cépage autochtone le plus important de la Sicile, le nero d’Avola qui donne un vin corsé et épicé, avec des notes de cerises noires, de prune et de réglisse. Le raisin “noir d’Avola” porte le nom de sa commune d’origine, à proximité de Syracuse. Si la culture de la vigne remonte à l’Antiquité en Sicile, elle connaît un essor significatif seulement depuis les années 1990 où elle est revitalisée par des familles passionnées comme Planeta et Rallo du domaine Donnafugata, en plus d’être revalorisée par une nouvelle génération de vignerons innovants comme l’équipe de COS et Arianna Occhipinti qui mettent de l’avant l’agriculture biologique, biodynamique et la vinification en amphore. 

Santé! 

Pour en savoir davantage suivez-moi www.sommeliereaventuriere.com