Les pharmaceutiques et leur responsabilité sociale

Les entreprises qui produisent et diffusent des médicaments peuvent-elles faire fi de l’influence majeure qu’elles ont sur la santé des populations?
Ce contenu est produit par l'Université Laval.

En août dernier, un tribunal condamnait le groupe Johnson & Johnson à payer 572 millions de dollars américains à l’État de l’Oklahoma pour sa responsabilité dans la crise des opiacés. Dans son jugement, le juge a estimé que les pratiques de marketing et de promotion des opiacés du laboratoire Janssen, division pharmaceutique de Johnson & Johnson, avaient été trompeuses, entraînant une dépendance à ces médicaments et des morts par surdose.  

Sans doute les entreprises pharmaceutiques doivent-elles réaliser des bénéfices par la production et la diffusion des médicaments, note le professeur à la Faculté de droit Ivan Tchotourian. Mais, ce faisant, elles sont surtout responsables du bien-être de la société. Il explique son point de vue dans son billet Les pharmaceutiques et leur responsabilité sociale.