Sports

Un génie ce Trotz!

COMMENTAIRE / Il a beau avoir mené les rock stars des Capitals à la Coupe Stanley le printemps dernier, c’est cette saison que Barry Trotz prouve sa grande valeur derrière le banc des Islanders. Le Jack-Adams est dans la poche!

Vous avez vu comment les Islanders ont mené la vie dure à vos p’tits gars jeudi? Le Canadien affrontait une équipe en-dessous de la moyenne par une bonne marge au point de vue talent. Mais probablement la plus dédiée de toute la LNH. Ils coupent l’espace, le temps. Il n’y a personne chez les Islanders qui va inscrire de nouveaux records personnels mais en revanche, pour la récolte de points collective, ça fait des miracles.

Canadien

Les Islanders renversent le Canadien 2 à 1

UNIONDALE, N.Y. — Anders Lee a inscrit son 25e but de la saison avec 2:57 à écouler à la troisième période et les Islanders de New York ont infligé au Canadien de Montréal un revers crève-coeur de 2-1 jeudi soir au Nassau Coliseum.

Le but décisif a pris son origine en zone des Islanders, au moment où le Tricolore semblait prêt à mettre de la pression sur la défensive adverse. Toutefois, un malentendu entre le défenseur Brett Kulak et l'attaquant Max Domi a permis aux Islanders d'orchestrer une poussée à deux contre un.

Face à Jeff Petry, Mathew Barzal a pris tout son temps avant de glisser la rondelle à sa gauche où Lee n'a eu aucune difficulté à loger le disque derrière Carey Price qui n'y pouvait absolument rien.

Les défenseurs Adam Pelech, pour les Islanders, et Jordie Benn, du côté du Canadien, s'étaient échangés des buts pendant la période médiane.

«Nous avons affronté une équipe qui semblait être prête pour les séries éliminatoires, a déclaré Price. Nous avons eu des opportunités. En bout de ligne, c'est décevant. Ça fait partie de l'apprentissage. Nous devons aller de l'avant.»

La défaite pourrait s'avérer coûteuse pour le Canadien, qui est demeuré au neuvième rang du classement général de l'Association Est. Les hommes de Claude Julien totalisent 81 points en 71 matchs, le même nombre que les Blue Jackets de Columbus qui ont joué une rencontre de moins. Les Blue Jackets, vendredi soir, accueilleront les Hurricanes de la Caroline qui comptent 83 points.

Mince consolation pour le Tricolore, les Flyers de Philadelphie sont demeurés cinq points derrière à la suite de leur défaite de 5-2 face aux Capitals de Washington. Les Flyers ont toujours un match en banque sur le Canadien qu'ils reprendront vendredi soir à Toronto.

Quant aux Islanders, ils ont maintenu la cadence avec les Capitals et les Penguins de Pittsburgh, qui ont également défait les Sabres de Buffalo, dans leur chaude lutte pour le premier rang du classement de la section Métropolitaine.

Travail de Price gâché 

En plus d'être crève-coeur, la défaite est venue gâcher une autre solide prestation de Price, surtout en première période, que les Islanders ont largement dominée avec 15 tirs contre neuf. Price a terminé la rencontre avec 36 arrêts pendant qu'à l'autre extrémité, Thomas Greiss stoppait 33 tirs.

C'est d'ailleurs cette mauvaise première période que retenait davantage Claude Julien lors d'une mêlée de presse qui a duré à peine 95 secondes. Plus que le jeu qui a mené au filet décisif.

«Premièrement, on s'est totalement fait surclasser en première période. Totalement surclassé. Inacceptable. On s'est mis à jouer en deuxième période et le match s'est terminé de la façon qu'on a commencé avec une mauvaise décision qui nous a coûté le match», a lancé l'entraîneur-chef du Tricolore.

«Des fois, c'est sûr que c'est frustrant, a renchéri Julien. Il reste trois minutes, on a l'occasion d'aller chercher un point, peut-être même deux. Surtout dans notre situation actuelle, on a besoin de victoires, on a besoin des points. C'est normal que c'est frustrant, de la façon que ça s'est produit, avec une première période inacceptable.»

Dans son bref discours d'après-match, Julien a laissé sous-entendre que le Canadien se trouvait, en quelque sorte, dans un contexte équivalent aux séries éliminatoires.

«Je sais que quelqu'un a dit que l'autre équipe semble prête pour les séries, je pense qu'on a beaucoup dans notre équipe qui doivent réaliser que nous sommes dans les séries, plus ou moins. Ce qu'il va falloir faire, c'est jouer de la façon qu'eux ont joué ce soir, avec un peu plus de concentration, de meilleures décisions, une meilleure exécution, etc.»

Le Canadien tentera de faire oublier ce difficile revers samedi soir alors qu'il accueillera les Blackhawks de Chicago au Centre Bell.

Phoenix

Une victoire pour le moral

Après huit défaites consécutives, il aura fallu attendre un duel face à la pire équipe de l’Association Ouest avant de voir le Phœnix retrouver le chemin de la victoire grâce à un gain de 3 à 2 contre les Cataractes de Shawinigan.

Malgré le pointage serré, les Sherbrookois ont dominé leur adversaire, qui a obtenu la majorité de ses chances alors qu’il avait un homme en plus.

Sports

87 tirs et la victoire pour les Cantonniers

SHERBROOKE - Il aura fallu six périodes et demie de hockey pour voir les Cantonniers de Magog l'emporter par la marque de 1 à 0 et éliminer les Grenadiers de Châteauguay. C'est finalement le défenseur Édouard Cournoyer qui a joué les héros en quatrième période de prolongation, déjouant Hugo Chiasson... sur le 87e tir dirigé vers lui.

Les Cantonniers gagnent donc le plus long match de l'histoire du circuit. En ayant joué 128:28, les Magogois et les Châteauguois ont pulvérisé l'ancien record de 103:16 datant 22 mars 1996, alors que Laval-Laurentides-Lanaudière avait gagné un match de 6 à 5 contre le Lac Saint-Louis.

Les gardiens de but ont effectué un travail digne de mention dans cet affrontement qui aura duré près de cinq heures. Olivier Adam, qui a arrêté les 55 rondelles lancées sur lui signe le blanchissage. 

D'ailleurs, avec ses 86 arrêts, Hugo Chiasson a battu le record de Mario Gosselin qui en avait fait 70 alors qu'il jouait... pour les Cantonniers de l'Est en 1979.

Ce gain permet à la troupe de Félix Potvin de passer en demi-finale des séries pour la Coupe Jimmy-Ferrari. Elle affrontera l'Intrépide de Gatineau.

Plus de détails à venir