Volleyball féminin : le Vert & Or au plus fort de la lutte

Avec deux matchs à disputer avant la pause des Fêtes, l’équipe féminine de volleyball du Vert & Or de l’Université de Sherbrooke est au plus fort de la lutte au sein du classement du RSEQ.

L’équipe dirigée par Annie Martin et Annie Lévesque montre une fiche de 5-4 et 10 points au classement, à égalité au deuxième rang avec l’Université Laval.

L’UQAM et les Carabins de l’Université de Montréal se partagent le sommet du classement, avec 14 points. McGill (8 points) et Ottawa (0 point) suivent au classement.

« On a un groupe engagé et motivé à progresser, que ce soit collectivement ou individuellement. Depuis qu’on dirige l’équipe, Annie et moi, on a mis des choses en place, tranquillement. C’est l’fun de voir que les efforts rapportent des dividendes », a dit Annie Lévesque.

« Ce que j’apprécie le plus, c’est l’aspect collectif. Les filles mettent l’équipe en premier. L’aspect “gang” est là. On a beaucoup de profondeur cette année, et quand ça ne fonctionne pas, on n’hésite pas à faire un changement. Tout le monde contribue. On est contente de notre début de saison, mais il faut y aller une étape à la fois. La saison est encore jeune », a précisé Annie Martin.

Les deux coentraîneuses sont contentes de la qualité du travail des filles à l’entraînement, ce qui se reflète sur leur jeu, disent-elles.

Parmi les belles surprises en ce début d’année, Marianne Boucher revient dans la conversation.

« Pour une première année avec nous, elle en amène beaucoup. Sa présence (6 pieds 3 pouces), son sens du jeu, et le fait qu’elle se déplace bien et nous aide beaucoup en défensive et en offensive. Elle a une très grande portée. Elle a joué pro, en France, l’an passé, et ça lui a permis d’atteindre un autre niveau, de confiance et de jeu », a dit Annie Lévesque.

Le Vert & Or affrontera Ottawa ce samedi, avant d’accueillir Laval, le vendredi 6 décembre au Centre sportif de l’Université de Sherbrooke, à compter de 18 h.