Si la saison de baseball pouvait commencer le premier juin en Estrie, le retard ne serait que de deux semaines.
Si la saison de baseball pouvait commencer le premier juin en Estrie, le retard ne serait que de deux semaines.

Baseball Estrie craint une baisse d’inscriptions

SHERBROOKE — Baseball Québec annoncera lundi qu’il souhaite lancer sa saison 2020 dès le 1er juillet. Le report du début des activités et la crainte liée à la pandémie de la COVID-19 pourraient faire chuter le nombre d’inscriptions chez Baseball Estrie selon son président Simon Therrien. 

« Il s’agit évidemment d’un scénario hypothétique, soutient Simon Therrien. Toutes les décisions seront prises en considérant les recommandations du gouvernement. Est-ce que la saison pourrait débuter avant? Peut-être. Il n’y a rien d’officiel encore, évidemment. »

La possibilité de lancer la saison le 1er août a également été envisagée. Après cette date, la saison de baseball pourrait être en péril. Il serait alors difficile d’éviter l’annulation des activités 2020.

« On termine normalement la saison tout juste avant la fête du Travail, mais on avait aussi du baseball d’automne. Techniquement, on a encore du temps devant nous puisque la saison de baseball commence normalement autour du 15 mai. Donc il n’y aurait pas d’impact majeur si le début de nos activités était le 1er juin. Tout serait simplement décalé de deux semaines. À ce moment, on limiterait les dégâts », indique le président de Baseball Estrie. 

La fin d’une vague de popularité

Depuis les Jeux du Canada de 2013, Baseball Estrie a assisté à une vague de popularité envers le baseball en région, ce qui s’est traduit par une hausse constante des inscriptions. 

En 2013, 613 joueurs étaient inscrits. L’an dernier, on parle d’environ 1300 membres chez Baseball Estrie, dont 400 seulement à Sherbrooke. 

« On s’attend à une baisse d’inscriptions. Les familles seront peut-être craintives et certains parents ne voudront peut-être pas voir leur jeune se regrouper pour la pratique de leur sport », avance Simon Therrien.

Le président de Baseball Estrie, Simon Therrien, craint une baisse d’inscriptions si la pandémie de la COVID-19 continue de sévir et que la saison de baseball doit être retardée.

Des événements annulés

Déjà, le traditionnel Défi Triple Jeu a été annulé. Le volet régional comme le volet provincial.

Des organisateurs de tournois comptent également reporter la tenue de leur événement. D’autres songent même à les annuler tout simplement. 

« On note entre autres des tournois à Sherbrooke, Drummondville, Magog et Mégantic. En vidéoconférence samedi, plusieurs ont fait connaître leurs craintes par rapport aux pertes financières. » 

Reste à voir maintenant ce que feront les ligues AAA, junior élite ou senior puisque ces dernières n’ont aucun lien avec le baseball mineur.

Des changements à prévoir

Si les associations devront limiter leurs dépenses afin de réduire les pertes financières, elles devront aussi procéder à quelques changements d’habitudes et de coutumes pour rendre le sport sécuritaire en temps de pandémie ou en période de post-pandémie. 

Parmi ces mesures, l’officiel derrière le marbre pourrait se placer derrière le lanceur, du savon et de l’eau pour se laver les mains devront être mis à la disposition des joueurs, les joueurs devront éviter de partager le même équipement et les spectateurs devront respecter une distanciation lors des matchs.

« Il faudra s’adapter, mais avant tout, on souhaite surtout sauver la saison 2020 à l’heure actuelle », résume Simon Therrien de Baseball Estrie.