En 2018, Jason Hogan devra faire avec une ligne offensive qui a perdu la plupart de ses piliers et qui comptera sur plusieurs recrues.

Vert & Or: « Tout le monde repart à zéro »

Jason Hogan, le nouveau coordonnateur offensif du Vert & Or, a eu l’occasion de voir ses joueurs en action pour la première fois en fin de semaine lors de la tenue du camp printanier de l’équipe. Il veut donner un nouveau souffle à l’attaque sherbrookoise qui a été la pire du circuit universitaire québécois l’an dernier.

« Les gars sont arrivés motivés, explique-t-il. Cette année on va utiliser une attaque que j’aime qualifier de professionnelle et c’est beaucoup de choses à apprendre. Ce sont des étudiants-athlètes avant tout et ils ont beaucoup de choses à penser à l’extérieur du football, mais ils ont vraiment mis le nez dans le cahier et ça se passe très bien. Dans un certain sens, je ne connais personne ici. Je connais les noms, j’ai vu les statistiques, mais je veux donner une chance égale à tout le monde. »

Le Vert & Or n’a inscrit que 10 touchés la saison dernière. La campagne a été particulièrement longue pour l’attaque aérienne qui n’a récolté en moyenne que 188 verges par rencontre. Jason Hogan souhaite améliorer cette facette du jeu.

« Il y aura beaucoup de mouvement et de lecture à l’attaque, admet-il. Je vais demander à beaucoup de positions de déchiffrer la défensive adverse. Il y aura aussi beaucoup de changements de personnel pour essayer de créer des affrontements avantageux pour notre attaque. »

Pour ce faire, Jason Hogan a sous la main cinq quarts-arrière au camp printanier. Alex Jacob-Michaud, Conor Sinclair et Charles-Xavier Owens ont tous vu de l’action la saison dernière. Jason Hogan n’a toutefois pas voulu confirmer qui était le quart-arrière no 1 de l’équipe en ce moment.

« C’est une bataille à cinq pour l’instant parce que je veux en amener quatre au camp cet été, mais je te dirais que ça se passe beaucoup en ce moment entre Alex Jacob-Michaud et Charles-Xavier Owens. »
Jason Hogan devra également faire avec une ligne offensive qui a perdu la plupart de ses piliers et qui comptera sur beaucoup de recrues.

« Il a y beaucoup de recrues, mais aussi un entraîneur très expérimenté et j’ai entièrement confiance en Rémi Giguère. Il sait comment l’attaque fonctionne. Ça fait trois semaines qu’on travaille ensemble, mais on dirait que ça fait trois mois. On va être très demandant envers nos joueurs, même si ce sont des recrues. On va s’assurer qu’ils suivent un régime et un protocole pour ne pas que nous soyons obligés de trop rapetisser notre livre de jeu. »

Le camp printanier du Vert & Or se poursuit toute la semaine au centre Roland Dussault.