La cycliste sherbrookoise Magdeleine Vallières Mill est revenue de Rimouski avec plusieurs médailles à son cou.

Vallières Mill atteint ses objectifs

La cycliste sherbrookoise Magdeleine Vallières Mill est revenue du Tour de la relève internationale de Rimouski plus que satisfaite, avec plusieurs médailles au cou. Avec cinq épreuves à compléter, ses résultats combinés lui ont valu la deuxième place du classement individuel et la première pour le classement par équipe.

« C’est une des courses les plus importantes sur mon calendrier, car la compétition est très relevée », explique l’athlète de 16 ans. Le Tour de la relève est organisé pour les catégories Cadet Homme et Cadet Femme, ainsi que pour les juniors femmes, la catégorie de la Sherbrookoise.

Magdeleine en était à sa troisième participation, elle pourra d’ailleurs y retourner pour une dernière année en 2019. « C’est une de mes courses préférées à cause des parcours avec beaucoup de côtes et de l’ambiance. Ils font un peu comme un mini tour de France avec les maillots à pois, jaune et vert ».

Un contre-la-montre par équipe était la première étape du tour, Vallières Mill et ses deux coéquipières, qui portent le maillot Québecor/Stingray, ont terminé au sixième rang, ce qui représente la seule déception de leur week-end. « Mon équipe et moi étions déçues, car nous avions des objectifs élevés », explique la cycliste. Elles se sont rattrapées en remportant le cumulatif par équipe, position qu’elles ont obtenue et gardée dès la deuxième étape.

Pour la course d’une distance de 78 km, Vallières Mill a décroché l’argent avec une avance très confortable qui la place au deuxième rang du classement général individuel. Ses 13 minutes d’avance sur le reste du peloton ont pu lui permettre de garder sa place au cumulatif jusqu’à la fin des compétitions.

La troisième étape, le contre-la-montre individuel, a permis à la Sherbrookoise d’amasser une autre médaille, soit le bronze.

« La quatrième étape était un critérium de 35 tours d’un kilomètre. Un critérium très mouvementé avec plusieurs chutes et plusieurs accélérations! Avec un très bon travail d’équipe, la course se déroule tel que prévu », raconte Magdeleine sur son blogue, qui prend le vingtième rang dans le plus rapide peloton. L’objectif de son équipe était de placer sa coéquipière Joséphine Péloquin sur le podium.

Magdeleine Vallières Mill a ajouté à sa collection déjà bien garnie une médaille d’or, en remportant la dernière étape, une course de quatre tours de 19 km.

La prochaine compétition importante de Vallières Mill sera les Championnats québécois sur route, disputés en août prochain dans la région du centre du Québec. « J’attends des nouvelles, mais j’ai des chances d’aller aux Championnats du monde en fin septembre », a ajouté l’athlète. Cette course finale se tiendra à Innsbruck, en Autriche.