Mickael Badra

Une vitrine exceptionnelle pour les joueurs universitaires

« Physiquement, c’est tout un défi. Il y a de la grosse compétition ici. Les entraînements sont rigoureux et tous les yeux sont rivés sur toi. Il y a une certaine pression, tu veux bien faire pour impressionner les recruteurs. Mais j’étais très bien préparé pour le défi. »

Le joueur de ligne défensive du Vert & Or de l’Université de Sherbrooke Mickael Badra le confirme; l’intensité est au rendez-vous lors de cette présente semaine de préparation pour les joueurs de football universitaire qui participeront au Défi Est-Ouest Usports 2019, samedi, sur le terrain de l’Université Carleton, à Ottawa.

Ces joueurs qui proviennent de partout au pays sont parmi les meilleurs espoirs en vue du repêchage professionnel de 2020 de la Ligue canadienne de football (LCF). Toutes les équipes de la LCF sont d’ailleurs présentes cette semaine, et le seront également samedi, afin d’épier le talent canadien.

« Ça va super bien, dans l’ensemble. Il y a de la grosse compétition, mais on est là pour ça. Les entraînements sont intenses. Les recruteurs veulent surtout voir des confrontations à un contre un. Ça donne de bonnes batailles. Mais on est prêts pour ça. J’ai connu une préparation incroyable, grâce à Mathieu Lecompte. Je suis gonflé à bloc. »

« Les gars comme (Gabriel, qui a participé au Défi en 2018, et qui a été repêché la semaine dernière par Ottawa en troisième ronde) Polan m’ont dit à quoi m’attendre, que c’était la première étape vers les pros. Les recruteurs te scrutent, mais ils n’hésitent pas à t’aider aussi. J’ai eu de bons scouting points toute la semaine », a-t-il dit.

Outre Badra, le porteur de ballon et retourneur William Tremblay-Harnois et le botteur de précision Pierre-Antoine D’Astous représentent le Vert & Or à Ottawa. Les Gaiters de Bishop’s sont aussi présents par l’entremise de Nathan Walker.

« C’était un peu stressant, en début de semaine, mais je crois avoir dominé mes confrontations un contre un. À 6’1’’, je sais que je ne suis peut-être pas le pass rusher typique qu’on recherche dans la LCF, mais je veux prouver que je suis un bon athlète, que je suis rapide et doté d’une bonne force. C’est ça que je veux mettre de l’avant. Je suis à ma place, je sais que je peux jouer au foot, même si je dois le faire sur les unités spéciales », a dit celui qui a d’abord amorcé sa carrière universitaire avec les Gaiters de Bishop’s avant de transférer à Sherbrooke.

Samedi, lors du match face à la formation de l’Ouest, Badra obtiendra son lot de répétitions à sa position de joueur de ligne défensive, en plus d’être sur les premières équipes lors des situations d’unités spéciales.

« Coach (Kevin) Régimbald (coordonnateur des unités spéciales avec le Vert & Or) m’a donné un gros coup de pouce lors de la préparation. »

« Tout ce que je vis, c’est une expérience incroyable qui va me servir à mon retour avec le Vert & Or. Je vais revenir encore plus fort qu’avant et je suis certain de connaître ma meilleure saison en carrière. J’ai accepté le rôle de leader qui prêche par l’exemple et par mon énergie sur le terrain, et c’est ce que je vais continuer à faire. »

Vendredi, à Carleton, ce sera un entraînement sans contact.

Le match est prévu à 12 h 30 samedi.