Les Cantonniers de Magog occupent toujours le deuxième rang au classement général avec une récolte de 47 point en 19 parties.

Une victoire et un revers pour les Cantos à Gatineau

MAGOG — Les Cantonniers de Magog et l’Intrépide de Gatineau ont divisé les honneurs d’un programme double disputé au Complexe Branchaud-Brière, domicile de la formation de l’Outaouais. Après avoir plié l’échine 3-2 samedi dans un match où ils méritaient un meilleur sort, les troupiers de Félix Potvin ont évité le balayage dimanche en lessivant l’Intrépide 3-0.

Après avoir inscrit les deux derniers buts de la partie samedi soir, les Cantonniers ont repris là où ils avaient laissé la veille en prenant les devants 2-0 dès la première période dimanche grâce au doublé d’Alexandre Doucet. En deuxième période, les Cantonniers ont ajouté un troisième but qui a été crédité à Alexandre Doucet, mais en réalité c’est Olivier Picard qui a été l’auteur de ce troisième but. 

Les meneurs de la division Tacks ont dominé outrageusement les 40 premières minutes de jeu avec 31 tirs au but comparativement à seulement neuf pour Gatineau. Le gardien Olivier Adam a finalement repoussé 16 rondelles pour enregistrer son coup de pinceau. Les Cantonniers ont riposté avec 37 lancers.

Identité

« On a respecté notre identité lors des deux parties. Nous avons été bons dans les trois zones tout en préconisant un style robuste. Nous sommes beaucoup plus difficiles à affronter quand on se comporte comme on vient de le faire en mettant de l’avant l’effort collectif », a déclaré le mentor des Magogois.

Celui-ci était loin d’être découragé après la défaite des siens samedi. « On a juste manqué d’opportunisme. On a frappé quatre poteaux. J’ai dit aux joueurs qu’ils n’avaient pas à baisser la tête après ce revers. On a joué comme on le voulait, mais la rondelle ne tournait pas pour nous. J’ai ajouté que dans les séries on ne pourrait malheureusement pas se contenter de dire que nous avons bien joué sans pour autant sortir avec la victoire. Il faut trouver le moyen de gagner quand nous sommes les meilleurs sur la glace. On a fini le travail dimanche », de renchérir Potvin.

Justin Robidas et Jacob Dion ont marqué pour les Cantonniers samedi dans cette cause perdante. Du côté de l’Intrépide, la victoire avait une saveur particulière pour le gardien William Desmarais et l’attaquant Jacob Santerre, deux Estriens qui avaient été retranchés au camp d’entraînement des Cantonniers avant de trouver refuge à Gatineau. Desmarais a été le principal artisan de la victoire des siens avec 44 arrêts, ce qui lui a valu la première étoile du match, tandis que Santerre a inscrit un des trois buts de l’Intrépide.

Les Cantonniers complètent ce séjour de cinq parties à l’extérieur avec une fiche de trois victoires et deux revers. Ils seront de retour devant leurs partisans vendredi contre le collège Charles-Lemoyne.