Laurent Duvernat-Tardif

Une victoire des Chiefs: le choix unanime de nos entraîneurs

Les Chiefs de Kansas City ont la cote des quatre entraîneurs de football que nous avons sondés en prévision du Super Bowl LIV disputé dimanche en Floride, entre les Chiefs et les 49ers de San Francisco. Nos experts s’entendent sur une chose; ce sera un affrontement titanesque entre le talentueux quart-arrière Patrick Mahomes des Chiefs et l’impitoyable unité défensive des 49ers. Mais bien sûr, chaque entraîneur aimerait que le Québécois Laurent Duvernay-Tardif sorte vainqueur de ce duel! Bonne lecture!

Jean-François Joncas

Entraîneur-chef, Cougars de Champlain

Attaque : Avantage Chiefs, à cause de Patrick Mahomes, le meilleur des deux quarts en compétition. Il peut attaquer la défensive avec son bras, et ses jambes. Alors l’unité défensive des 49ers devra trouver un plan efficace pour le contenir. Ce qui ne sera pas chose facile.

Défensive : Les 49ers montrent la meilleure unité présente en finale. Le front défensif, avec l’ailier défensif Nick Bosa en tête, a beaucoup de vitesse. On amène beaucoup de pression, rapidement, de plusieurs côtés en même temps. San Francisco aura fort à faire pour contrôler Mahomes et surveiller ses receveurs.

L’affrontement à surveiller : 

J’ai hâte de voir comment la tertiaire des 49ers va se comporter contre les rapides et talentueux receveurs de Kansas City, avec Tyreek Hill et l’ailier rapproché Travis Kelce. Ce sera tout un casse-tête en couverture. Aussi, est-ce que l’attaque au sol des 49ers pourra être aussi productive qu’en demi-finale?

Prédiction : 42-24 Chiefs

Nick Bosa

Mathieu Lecompte, entraîneur-chef Vert & Or de l’Université de Sherbrooke

Attaque : La vitesse d’exécution de l’attaque des Chiefs sera dominante, avec les Patrick Mahomes, Tyreek Hill et Travis Kelce. L’attaque est très productive et explosive. J’adore l’attaque au sol des 49ers et leur contrôle du cadran, mais dans un match sans lendemain, ça prend des gros jeux.

Défensive : J’accorde un petit avantage au 49ers. Le front défensif avec DeForest Buckner et Nick Bosa est physique, intense et tout en puissance. On ne fait pas dans la dentelle, on pousse par en avant et on met de la pression de tous les côtés.

L’affrontement à surveiller : Nos yeux seront tournés vers Laurent Duvernay-Tardif. C’est un gars issu du RSEQ dans lequel on évolue, et c’est un joueur élite à sa position. D’ailleurs, son unité, la ligne offensive sera au centre de la confrontation à surveiller, contre le front défensif des 49ers, une confrontation qui va dicter le gagnant du Super Bowl à mon avis.

Prédiction : 21-17 Chiefs

Chérif Nicolas, entraîneur-chef des Gaiters de l’Université Bishop’s

Attaque : La créativité de l’entraîneur-chef Andy Reid et la polyvalence de Patrick Mahomes. La qualité des joueurs de position aussi est supérieure; l’ailier rapproché Travis Kelce, le receveur Tyreek Hill. Et Andy Reid est un entraîneur qui aime oser des jeux et utiliser toutes les armes qu’il a sous la main.

Défensive : San Francisco a une meilleure unité que celle de Kansas City. Ils ont 4 anciens choix de 1ère ronde sur leur front défensif, alors que de l’autre côté, la défensive des Chiefs est très vulnérable face aux formations musclées. Ils étaient 32e en saison face à ce type de formation. Et SF utilise ce type de course 43 % du temps.

L’affrontement à surveiller : Andy Reid a souvent été critiqué pour sa gestion du temps. Il a un historique d’être malhabile à ce sujet. Aussi, qui couvrira l’ailier rapproché Travis Kelce, des Chiefs, ou encore George Kittle, des 49ers? Je vais regarder avec attention la couverture faite aux ailiers rapprochés des deux équipes.

Prédiction : 28-23 Chiefs

Patrick Mahomes

Mathieu Lefaivre, Entraîneur-chef Harfangs de l’école secondaire du triolet catégorie juvénile

Attaque : C’est facile, je favorise les Chiefs à cause de Patrick Mahomes. Ce gars-là peut transformer un simple jeu en un jeu extraordinaire, que ce soit avec ses jambes, ou encore avec son bras. Pour une défensive, c’est difficile de contrer totalement un joueur comme ça.

Défensive : San Francisco à l’avantage. Leur front défensif est dominant. Ils mettent de la pression à quatre, et ils offrent une solide couverture derrière. C’est leur force depuis le début de l’année.

L’affrontement à surveiller : Je vais surveiller la bataille des lignes. Et elle aura une grosse influence sur le résultat final du match. Est-ce que la ligne offensive des Chiefs, avec Laurent Duvernay-Tardif, pourra contrôler le front défensif des 49ers? J’ai aussi hâte de voir comme les demis défensifs des 49ers contre les receveurs des Chiefs.

Prédiction : 24-17 Chiefs