Alain Lapointe a vu de près les 32 défaites du Vert & Or face au Rouge et Or avant de pouvoir enfin célébrer un premier gain contre l’Université Laval.
Alain Lapointe a vu de près les 32 défaites du Vert & Or face au Rouge et Or avant de pouvoir enfin célébrer un premier gain contre l’Université Laval.

Une victoire à saveur particulière pour Alain Lapointe

Jérôme Gaudreau
Jérôme Gaudreau
La Tribune
94 à 0. Au retour du football à l’Université de Sherbrooke en 2003, Alain Lapointe avait vu sa troupe subir un cuisant revers à son premier match face au Rouge et Or. Samedi lors de la toute première victoire du Vert & Or contre l’Université Laval, l’ancien entraîneur regardait les célébrations d’un œil bien attentif.