C’est devant un Palais des sports vide que le Phoenix disputera ses parties de la saison 2020-2021.
C’est devant un Palais des sports vide que le Phoenix disputera ses parties de la saison 2020-2021.

Une saison sans spectateurs au Palais des sports

Jérôme Gaudreau
Jérôme Gaudreau
La Tribune
Une bonne et une mauvaise nouvelle ont été annoncées par la LHJMQ. La bonne : la saison débutera le 1er octobre et les camps le 30 août. La mauvaise? Il n’y aura pas de spectateurs dans les arénas du Québec. C’est donc à huis clos que le Phoenix de Sherbrooke disputera ses 30 parties à domicile et ses 30 autres face aux équipes de sa propre division.

La LHJMQ confirme avoir entretenu un dialogue constructif avec les gouvernements et les agences de santé publique du Nouveau-Brunswick, de la Nouvelle-Écosse, de l’Île-du-Prince-Édouard et du Québec afin de déposer un plan qui implique des matchs à huis clos au Québec, alors que « des détails sont toujours à venir » en ce qui concerne les Maritimes.

« On avait évalué la possibilité de présenter des matchs à 30 % de la capacité de notre amphithéâtre. Le chiffre du 35 % avait même été analysé et l’option du huis clos avait également été soumise. Sans spectateurs, une chose est certaine : on va devoir s’attendre à être créatifs en ce qui a trait aux finances », clame le président du Phoenix de Sherbrooke, Denis Bourque. 

Reste à savoir maintenant si les droits télévisuels et l’aide attendue du gouvernement suffiront à éponger les pertes des organisations.

« Il y a bien plus que deux ou trois clubs en difficulté actuellement », confirme Denis Bourque, qui avouait ne pas avoir plus de détails au moment de mettre sous presse, quelque peu après l’annonce de la LHJMQ. 

Rappelons qu’un vote devait être pris jeudi pour ensuite être repoussé à vendredi. Devant l’urgence de la situation, la LHJMQ devait prendre une décision.

« Avec les camps d’entraînement et le retour en classe à venir à la fin août, la Ligue devait décider si elle débutait la saison 2020-2021. La mission de la Ligue demeure de développer nos joueurs autant sur la glace que sur les bancs d’école, et ce, dans un environnement sécuritaire. (...) En concordance avec notre mission, les membres ont voté en faveur d’un retour au jeu le 1er octobre », peut-on lire dans la communication envoyée vendredi après-midi par la LHJMQ.

Même si ces matchs seront disputés à huis clos, Denis Bourque y voit un bon côté.

« On était contents d’avoir une date proposée et un plan de travail. La bonne nouvelle dans tout ça, c’est qu’il y aura une saison! »

Jocelyn Thibault, également actionnaire de l’équipe, avouait que le simple fait d’avoir la confirmation que la saison débutera le 1er octobre constitue une bonne nouvelle.

La seule ligue active en octobre

Pendant ce temps du côté de la Ligue de hockey de l’Ontario et La Ligue de hockey de l’Ouest, la date du 1er décembre demeure le scénario envisagé en ce qui concerne le début de la saison. 

La 102e Coupe Memorial est quant à elle toujours prévue du 17 au 27 juin 2021 à Oshawa ou à Sault St.Marie, en Ontario.

Le format des séries éliminatoires dans la LHJMQ sera annoncé plus tard en décembre.

« Il s’agit d’une opportunité pour nos joueurs. Ils seront les seuls en action au mois d’octobre, juste avant la tenue du repêchage de la LNH. L’attention des recruteurs sera uniquement tournée vers la LHJMQ et nos joueurs admissibles au prochain repêchage en bénéficieront », rappelle l’entraîneur-chef et directeur général du Phoenix, Stéphane Julien. 

Le Phoenix de Sherbrooke assure à ses détenteurs d’abonnement de saison qu’ils communiqueront avec eux dès que possible et qu’il s’agira de son mandat principal dans les prochains jours.