Tout comme ses coéquipiers, Adam St-Pierre a immortalisé la victoire en compagnie de son inspiration, Félix Ouellet.

Une rencontre inspirante mène à la victoire

Le Tournoi midget Desjardins de Rivière-du-Loup a été le théâtre de toute une histoire qui restera gravée à jamais dans l'esprit des jeunes joueurs du Thibault GM 2 de Sherbrooke. Après avoir perdu sa première partie de la compétition, la formation midget A devait s'attaquer à un parcours plus difficile et ne pouvait plus se permettre de perdre afin de remporter le tournoi.
Avant la deuxième rencontre, le Sherbrookois Adam St-Pierre a dû partir à la recherche de nouveaux bâtons, venant tout juste de casser les siens. Une fois arrivé à la boutique de l'aréna, il ne restait plus que des bâtons courbés du mauvais sens pour lui.
Un peu plus tard, une dame ayant pris connaissance du problème a proposé de prêter l'un des bâtons de son fils Félix Ouellet. Félix adore le hockey. Mais à l'âge de 15 ans, il a été victime d'un grave accident après avoir chuté du haut d'une falaise. Cinq ans plus tard, il vit encore avec une paralysie partielle.
Texte complet dans La Tribune de jeudi.
Abonnement à la version électronique: