Vincent Laroche, vice-président de Baseball Sherbrooke, et Simon Prévost, responsable de la règlementation, recevront 16 équipes en fin de semaine dans le cadre du premier tournoi de baseball senior de Sherbrooke.

Une première édition très populaire

Le baseball senior est bel et bien vivant à Sherbrooke. Seize équipes de baseball de catégorie senior participeront en effet, de jeudi à dimanche, à la première édition du Tournoi de baseball senior de Sherbrooke. Cet événement a été mis sur pied comme activité de financement au profit de Baseball Sherbrooke.

Douze équipes se feront la lutte dans la catégorie senior A, tandis que quatre autres équipes participeront aux activités de la classe participative.

La participation à cette première édition est au-delà des attentes initiales, confirme Simon Prévost, vice-président à Baseball Sherbrooke.

Ce dernier est également responsable de la ligue de baseball récréative de Sherbrooke, qui compte six équipes.

« En 2019, nous en sommes à une quatrième année sous la forme actuelle. Auparavant, cette ligue a existé pendant trois ans, au parc Marin. On s’est rendu compte à Baseball Sherbrooke, qu’on n’avait pas assez d’activités de financement. Outre les inscriptions des joueurs, on avait un événement en début d’année, et notre gala de fin de saison, seulement », a dit M. Prévost.

« On a donc lancé l’idée, avec nos seniors, et la réponse fut très positive. On joint donc les deux et les profits du tournoi seront versés entièrement à Baseball Sherbrooke. Le baseball se porte bien et c’est l’fun de voir les plus vieux s’impliquer. »

Sept équipes de Sherbrooke seront présentes, de même que des équipes de Baie-Comeau, de Beauport, d’Asbestos et de Val-Bélair.

« Une des équipes de Sherbrooke sera formée d’anciens joueurs des Expos de Sherbrooke et du Big Bill de Coaticook, comme Éric Cyr, Martin Tanguay, Pascal Saint-Pierre ou Patrick Scalabrini, l’actuel entraîneur des Capitales de Québec. Une autre formation, appelée les Loups, sera quant à elle composée de joueurs qui ont joué junior ou senior à Sherbrooke, lors des dernières années, comme Justin Fortin ou Christophe Rouillard », a dit M. Prévost.

« On visait huit équipes dans notre classe A, alors d’en avoir 12, c’est très positif. On aurait aimé un peu plus d’équipes dans le participatif. On veut que cette classe soit réservée aux parents qui s’impliquent dans le baseball mineur ou qui ont des jeunes inscrits pendant l’été, afin de leur faire vivre un peu, ou de mettre en pratique, ce que leur jeune expérimente sur le terrain pendant les matchs. »

Les matchs se dérouleront aux parcs Quintal 1 et 2, de même qu’au parc Bureau.

« On veut que ce tournoi devienne un rendez-vous annuel. Pour l’an prochain, on va probablement ajuster la date un peu; plusieurs clubs senior A étaient intéressés, mais le fait qu’ils disputent leurs séries éliminatoires après la fête du Travail a été un frein.

Sébastien Goulet, président d’honneur

C’est Sébastien Goulet qui sera le président d’honneur de cette première édition.

Animateur sportif à TVA Sports, le Sherbrookois s’est impliqué tout jeune auprès du baseball mineur sherbrookois.

En plus de ses tâches de description à TVA Sports, il est également la voix de la Classique Pif, de balle donnée, depuis des années.

« C’est un honneur que l’on ait pensé à moi. Mon défunt oncle Jean-Paul a longtemps été impliqué au baseball senior avec les Athlétiques de Sherbrooke à l’époque. Il avait réussi à convaincre Baseball Québec Estrie de me former comme marqueur, alors que je n’avais que 12 ans. C’était le début de mon implication dans le sport amateur qui m’a mené où je suis aujourd’hui », a-t-il expliqué à La Tribune.

« Aussi, la présentation d’un tournoi de la sorte démontre bien que l’engouement pour le baseball est bien réel dans la province. »

Ce retour à la maison est source de souvenirs, et d’anecdotes, pour Sébastien Goulet.

« À mon premier match comme marqueur au niveau junior élite, les A’s étaient en séries contre Jonquière. J’avais 14 ans à l’époque. Le match a malheureusement pris fin en 3e manche en raison de la brume. »

« J’ai été préposé au terrain du Stade Amédée-Roy pendant quelques mois au milieu des années 1990. Pendant un tournoi, j’ai reçu une demande particulière d’un entraîneur, qui voulait savoir si nous avions un pic. Je me demandais quel était le but de son excavation. C’était pour ouvrir le couvercle d’égout près de l’abri des joueurs du côté du 3e but, car son dentier était tombé dedans... »

La finale de la catégorie senior A est prévue dimanche à 15 h au parc Quintal 1.