Les Lions du Lac-Saint-Louis ont ouvert la machine en troisième période pour mettre le match hors de portée des Cantonniers.

Une période de trop pour les Cantonniers

MAGOG – Tout allait si bien après 40 minutes de jeu. Les Cantonniers de Magog menaient 1-0 dans ce qui était jusque-là un duel de gardiens de but entre Levon Devi des Lions du Lac St-Louis et Xavier Dupont des Cantonniers. Soudain, tout s’est mis à aller trop vite pour la formation magogoise en troisième période qui a été renversée par le rouleau compresseur des visiteurs qui ont enfilé cinq buts en route vers une victoire de 5-2.

Les Cantonniers devront donc s’armer de patience avant de célébrer le championnat de la division Tacks. Une victoire contre les Lions aurait assuré le premier rang aux adolescents de Félix Potvin, mais de toute évidence, les Lions, qui sont les seuls à pouvoir devancer Magog même si cela semble mission impossible, avaient d’autres plans pour ce match disputé à l’aréna de Magog.

La veille, avant de se pointer à Magog, les Lions avaient explosé avec une poussée de trois buts dans les dernières minutes de la troisième période pour finalement disposer de Montréal-Laval 4-3. Face aux Cantonniers, les Lions, qui seront à surveiller dans les prochaines séries de fin de saison, avaient encore gardé le meilleur pour le dernier vingt.

Après avoir vu les Lions inscrire trois buts sans riposte dans la première moitié du dernier tiers, Justin Robidas, avec son second filet de la partie, avait redonné espoir aux Cantonniers. Au lieu de protéger leur avance d’un but, les Lions ont continué d’attaquer pour en ajouter deux autres, le dernier dans une cage déserte lorsque Félix Potvin avait remplacé son cerbère par un sixième attaquant.

À bout de souffle

Les Cantonniers ont disputé cette partie avec seulement quatre défenseurs réguliers en uniforme. Kaylen Gauthier avait été rappelé par les Voltigeurs de Drummondville pour le week-end, tandis que Justin Bergeron, blessé la veille, a dû passer son tour. Olivier Jacques avait été rappelé par Félix Potvin.

« Je ne cherche pas d’excuses, mais on en a demandé beaucoup dans les circonstances à nos défenseurs avec deux parties en moins de 24 heures. Cependant, notre plus grosse erreur a été de vouloir jouer comme eux, surtout en troisième période. Il ne fallait pas tomber dans le panneau. Lorsque Justin a fait 3-2 en troisième période, j’aimais encore nos chances de revenir et de gagner, mais c’est justement là qu’on a manqué le plus de patience dans notre jeu et les Lions nous l’ont fait payer », a commenté Félix Potvin.

Le gardien Devon Levi, qui a effectué 40 arrêts, a été de loin le principal artisan de la victoire des Lions. « Les amateurs ont eu droit à un excellent match. On a tiré au but et nous avons eu d’excellentes chances de marquer. Levi a été miraculeux, mais notre gardien n’a rien à se reprocher non plus. Le tableau n’est pas juste noir. Mais il faut apprendre de ce genre de performance de notre part en troisième période. La prochaine semaine d’entraînement va faire du bien », a souligné le pilote des Cantos.