Mélanie Trachy et son conjoint Jocelyn Thibault

Une passion qui dure

Lorsque Mélanie Trachy a rencontré l'homme de sa vie, ce dernier était en voie de devenir la vedette des Faucons de Sherbrooke. Passionnée par le hockey, elle ne pensait jamais entretenir encore cet amour pour ce sport une fois la carrière de gardien de but de son conjoint Jocelyn Thibault terminée.
« Je pensais en profiter pour faire autre chose. Comme aller skier en famille. Je ne croyais jamais demeurer dans l'univers du hockey, mais avec la naissance de nos trois filles, qui pratiquent aujourd'hui ce sport, je n'ai pas eu le choix. J'adore encore le hockey. Je me surprends moi-même! »
Mélanie Trachy organise pour une troisième fois consécutive le seul tournoi de hockey féminin en région : le Tournoi provincial féminin des Rapides de Sherbrooke.
« C'est par la force des choses que je me suis impliquée. On m'a demandé à la dernière minute d'occuper le rôle de présidente il y a trois ans et j'adore encore mon rôle. Ce n'est pas si compliqué, contrairement à ce qu'on pourrait penser. »
Texte complet dans La Tribune de jeudi.
Abonnement à la version électronique: