Maude Croteau-Vaillancourt sera de la délégation de l’UdeS lors de la compétition de la fin de semaine.

Une mise en bouche pour le Vert & Or

Les équipes d’athlétisme universitaire du Québec se donnent rendez-vous samedi à l’Université de Sherbrooke pour la première compétition d’athlétisme en 2020, l’Invitation Vert & Or. Il s’agira pour les formations masculine et féminine du Vert & Or d’une mise en bouche, d’une première étape en 2020 vers les Championnats canadiens universitaires, à la fin de la saison.

Les filles et les gars ont terminé au deuxième rang de la compétition Rouge et Or Invitation, à la mi-décembre, et les athlètes du Vert & Or, dirigés par Luc Lafrance, voudront certainement poursuivre sur la même lancée, samedi.

Le niveau de compétition sera élevé. Des athlètes provenant de l’Université Laval, de l’ETS, de l’Université McGill, de l’Université Carleton, de l’UQTR, de l’Université de Montréal, de l’UQUAM et de l’Université d’Ottawa se feront la lutte.

« Cette compétition arrive très tôt dans l’année. Nos athlètes ont poursuivi l’entraînement, pendant le temps des Fêtes, mais au même rythme qu’en saison. Nous sommes donc encore en peaufinage, à continuer la préparation, pour nos athlètes. Cette compétition leur permettra de voir où ils se situent comparativement aux athlètes des autres universités. Le calibre sera très relevé », a dit Luc Lafrance.

La journée de samedi sera consacrée aux athlètes universitaires, tandis que la journée de dimanche sera celle des athlètes de la relève en athlétisme civil, en catégorie benjamin, cadet et juvénile.

Ce sera une excellente occasion pour épier les futurs athlètes qui pourraient joindre le Vert & Or, confirme Luc Lafrance.

« Comme pour toutes les disciplines sportives universitaires, le recrutement est un défi. Les athlètes ont de plus en plus d’options devant eux, il faut être agressif et miser sur nos forces. »

Ariane Dubois sera à surveiller samedi au lancer du marteau.

Justement, cette compétition Invitation Vert & Or sera la dernière sur l’actuelle piste d’athlétisme du Centre sportif Yvon-Lamarche.Dès avril prochain, les travaux de réfection visant son remplacement pour une surface Mondo semblable à celle installée au Stade extérieur, seront entrepris.

« Cette surface sera très rapide et elle offrira un très bon niveau de performance aux athlètes. Ces nouvelles installations, de même que la très grande disponibilité de nos plateaux, sont deux chevaux de bataille pour le recrutement », a dit Luc Lafrance.

Chez les femmes, il faudra surveiller Claudie Leclerc (300 m et relais 4X400m), Maude Croteau-Vaillancourt (haies et épreuves individuelles), Marie-Ève Keifer au triple saut, et Ariane Dubois au lancer du marteau.

Chez les hommes, Patrick Hanna, un transfert de l’Université de Montréal et champion canadien civil (2019) participera au triple saut et au 60 m, et les amateurs sherbrookois devront avoir à l’œil Charles Pelletier (60 m et 300 m), Brendan Smith-Drouin (60 m et 300 m) ainsi que Maxime Léveillé à la perche.

À noter que Thomas Windisch et Dominic Perreault seront en compétition à Hanover aux États-Unis, pour une course de 3000 m.