Carl Neill (32), l'ancien capitaine du Phoenix de Sherbrooke, participera au camp des recrues des Sabres de Buffalo dans la LNH.

Une dernière chance pour Carl Neill dans la LNH

Le défenseur Carl Neill aura une dernière chance de se faire valoir chez les professionnels. L'ancien capitaine du Phoenix de Sherbrooke a reçu une invitation des Sabres de Buffalo pour participer à leur camp des recrues au mois de septembre.
« Je sais à quoi m'attendre maintenant, estime Carl Neill qui a récolté 178 points en 299 rencontres dans l'uniforme du Phoenix. C'est une de mes dernières chances, je suis moins impressionné que je pouvais l'être lors de mon premier camp. »
Le camp prendra la forme d'un tournoi auquel participeront les recrues des Sabres, des Devils du New Jersey, des Penguins de Pittsburgh et des Bruins de Boston.
« J'ai travaillé sur mon jeu de pied, poursuit Neill. J'ai fait énormément d'exercice pour améliorer mon coup de patin. C'est ma principale faiblesse. »
Repêché en 2015 par les Canucks de Vancouver en 5e ronde (144e au total), l'arrière de 6 pieds 1 pouce et 201 livres n'a toutefois pas été en mesure de s'entendre avec l'équipe afin de signer un premier contrat professionnel
« Je pensais avoir connu une bonne saison et nous avions eu de bonnes discussions avec les Canucks en courant d'année, résume-t-il. Mais finalement, ça n'a pas fonctionné. Je veux maintenant repartir à zéro avec une nouvelle équipe. »
Carl Neill avait également reçu une invitation au camp des recrues des Flames de Calgary en 2014, mais une rare malformation cardiaque, le syndrome Wolff-Parkinson-White, l'avait empêché d'y participer.
Le natif de Lachute a récolté 201 points, dont 42 buts, en 320 matchs en carrière dans la LHJMQ dans l'uniforme du Phoenix et des Islanders de Charlottetown. Il a ajouté 25 points en 28 matchs éliminatoires.
Plan B, Concordia
Si le souhait de Carl Neill de percer chez les professionnels l'an prochain ne se réalise pas, il prendra la direction de l'Université Concordia pour jouer avec les Stingers.
« Il y a de plus en plus de joueurs qui passent par le réseau universitaire pour passer chez les professionnels », note Carl Neill.
Il fait référence à Charles-David Beaudoin qui, après un passage de deux campagnes avec les Patriotes de l'UQTR, s'est entendu avec les Oilers de Tulsa dans la ECHL. L'ancien capitaine des Voltigeurs de Drummondville a également disputé six matchs cette année dans la Ligue américaine dans l'uniforme des Senators de Binghamton.