Mathieu Lecompte ne l’a jamais caché; garder à Sherbrooke le talent développé à Sherbrooke est une priorité.

Une cuvée de 26 joueurs s’amène avec le Vert & Or

Le magasinage du temps des Fêtes est pratiquement terminé pour le Vert & Or de l’Université de Sherbrooke. C’est un total de 26 nouveaux joueurs qui ont été recrutés par le programme de football en prévision de la prochaine saison. Une récolte plus que satisfaisante, confirme Mathieu Lecompte.

À l’approche du black-out qui paralyse le recrutement des joueurs collégiaux par les programmes universitaires, en vigueur à partir du 22 décembre, l’entraîneur-chef du Vert & Or confirme que sa volonté de magasiner tôt fut payante en fin de compte.

« Tous les gars qu’on avait sur notre liste prioritaire, et qui devaient faire leur entrée en janvier prochain à l’université, sont là. Ce fut payant de commencer tôt. Oui, c’est une importante cuvée, mais le but avoué est de créer une compétition à l’interne. On a misé sur les jeunes en 2018 et on va continuer en ce sens là la saison prochaine. On veut que nos gars se dépassent », a-t-il dit.

Il risque en effet d’y avoir congestion en prévision du camp d’hiver tenu généralement par le Vert & Or lors de la semaine de relâche. À l’ajout de ces 26 recrues, on ne soustrait que sept finissants qui ont quitté à l’issue de la dernière saison.

« On considère que parmi ces recrues, il y a environ 15 gars qui peuvent avoir un impact direct dès l’an prochain. Je pense à Dylan Côté (Rimouski), Marc-Olivier Gagné (Édouard-Montpetit), Emeric Hamelin (Lionel-Groulx), Léo Meury (Lionel-Groulx), Charles Giroux (Champlain), Anthony Robichaud (Édouard-Montpetit) ou Pierre-Olivier Potvin (Sherbrooke) et Gabriel Fournier-Donahue (Sherbrooke). »

À noter que sept des 26 joueurs ont été nommés sur une équipe d’étoiles de leur division respective en 2018.

Rapatrier le talent local

Mathieu Lecompte ne l’a jamais caché; garder à Sherbrooke le talent développé à Sherbrooke est une priorité. De fait, neuf joueurs recrutés pour 2019 proviennent des Volontaires du Cégep de Sherbrooke ou des Cougars de Champlain, ou sont originaires de Sherbrooke.

« C’est le cas pour Xavier Ouellet (secondeur qui évoluait à Vanier au collégial), qui a été un joueur étoile avec les Harfangs du Triolet. Il a hâte de jouer pour le Vert & Or, c’est un rêve pour lui et il est content de rentrer à la maison. Il va devoir passer par un processus d’entraînement vigoureux, mais il a tous les intangibles. On connaît son potentiel. »

« On veut garder le talent d’ici à Sherbrooke et c’est ce qu’on vise le plus possible. C’est sûr qu’on ne peut pas gagner toutes nos batailles. C’est le cas avec Félix Petit (le demi défensif des Cougars de Champlain a choisi le Rouge et Or de l’Université Laval, NDLR). Il aurait dû jouer à Sherbrooke. C’est un gars de Magog, qui a été formé au Triolet, et ensuite par les Cougars et l’entraîneur Vincent Auger. Il a fait l’Académie de football ici l’été dernier. On doit être meilleurs de ce côté. »

Congestion au poste de quart-arrière

La quête de stabilité au poste de quart-arrière sera l’un des dossiers prioritaires du Vert & Or et de son nouveau coordonnateur offensif, confirme Mathieu Lecompte. Avec les nouveaux venus, ce sont potentiellement sept joueurs qui se disputeront le poste de partant, dès cet hiver.

Le Vert & Or a absolument besoin d’un pivot qui pourra faire produire l’attaque aérienne, qui a connu toutes sortes de difficultés depuis au moins trois saisons, soit depuis le départ de Jérémi Roch.

Les vétérans Xavier Owens, Joé Hudon, Conor Sinclair et Samuel Goulet-Bolduc, côtoieront les recrues Anthony Robichaud, Pierre-Olivier Potvin et Alexandre Naud (CNDF)

« À mon arrivée, on n’avait qu’un seul quart-arrière, Alex Jacob-Michaud. Est-ce que les sept vont rester, je ne crois pas. Je ne suis pas là pour couper personne, c’est la loi de la compétition qui va œuvrer ».

Cuvée 2019

Alexandre Naud (quart-arrière, CNDF)

Dylan Côté (ligne défensive, Rimouski)

Marc-Olivier Gagné (demi défensif, Édouard-Montpetit)

Rémi Garon-Landry (receveur, Sherbrooke)

Charles Giroux (receveur, Champlain)

Emeric Hamelin (ligne défensive, Lionel-Groulx)

Émilio Jaimes Leclerc (receveur, Grasset)

Cédric Larouche (ligne offensive, Lévis-Lauzon)

Carl Marchessault (ligne défensive, Saint-Jean)

Marius Massé-Vincelette (demi défensif, Sherbrooke)

Léo Meury (secondeur, Lionel-Groulx)

Xavier Ouellet (secondeur, Vanier)

Anthony Robichaud (quart-arrière, Édouard-Montpetit)

Louis Saint-Amour (porteur, Lionel-Groulx)

Bruno Sénéchal (porteur, Saint-Jean)

Renaud Stéphenne (demi défensif, Grasset)

Cédric Tortorici Beddia (Ligne offensive, Édouard-Montpetit)

Jérémy Turbide (demi défensif, Chicoutimi)

Zachary Verret (demi défensif, Limoilou)

Jacob Camiré (botteur, Sherbrooke)

Jeremih Engelo (demi défensif, Vanier)

Gabriel Fournier-Donahue (ligne offensive, Sherbrooke)

Nicolas Malenfant (secondeur, Limoilou)

Émile Martel (secondeur, Sherbrooke)

Pierre-Olivier Potvin (quart-arrière, Sherbrooke)

Thibault Van Elsue (demi défensif, Lévis-Lauzon)