Félix Guèvremont et sa conjointe Maïté Galipeau-Théberge participent régulièrement aux triathlons extrêmes.

Une course pour la paroisse Sainte-Agnès

Une course à pied spéciale se tiendra ce dimanche sur le parcours du mini-Compostelle en Estrie, soit le Parcours de marche au cœur de Mégantic (PMCM), basé à Val-Racine et long de 115 kilomètres.

Le but de l’activité est de faire connaître ce PMCM, mais aussi amasser des fonds pour la Fabrique de la paroisse Sainte-Agnès de Lac-Mégantic et bonifier sa CVA.

Cette course d’une journée effectuée par deux athlètes de la région de Mégantic, Maïté Galipeau-Théberge et Félix Guèvremont, de Piopolis, couvrira donc le même trajet que les touristes pèlerins peuvent effectuer durant la période estivale, sous l’égide du PMCM.

« C’est avec une grande fierté que le PMCM voit des gens de la région relever de tels défis », a indiqué Chantal Ladouceur, directrice générale de l’organisme.

« Ça faisait un an que Félix m’en parlait. Il souhaitait qu’on crée cette course d’une journée, un événement pour un défi qu’il voulait relever personnellement avec Maïté. Il n’hésitait pas à m’en reparler. Pour cette course, nous avons modifié deux sections de notre trajet régulier du PMCM, empruntant les routes principales 212 et 214, afin d’éviter les sentiers forestiers dans les territoires de chasse, en cette période où les chasseurs sont actifs. »


« C’est avec une grande fierté que le PMCM voit des gens de la région relever de tels défis. »
Chantal Ladouceur

Les deux athlètes font figure de professionnels, car ils participent à plusieurs événements sportifs durant l’année, dont des triathlons extrêmes et d’autres épreuves de type « ironman ». Dimanche, ils partiront de l’édifice de la municipalité de Val-Racine, pour rallier les municipalités de Hampden, Scotstown, La Patrie, Notre-Dame-des-Bois, Piopolis, Val-Racine et Marston, jusqu’à leur ligne d’arrivée au parc de la Croix, à Lac-Mégantic, vers 20 h en soirée, après une quinzaine d’heures d’efforts.

Félix Guèvremont et sa conjointe Maïté Galipeau-Théberge participent régulièrement aux triathlons extrêmes.

Leur périple représente un exploit sportif de grande envergure, car il correspond à presque trois marathons réguliers.

« En plus de la distance, le trajet comporte pas mal de dénivelé. Nous partirons à la noirceur et ça risque d’être froid. Ça faisait longtemps que je voulais le faire. On voulait se lancer un défi personnel, et là on est à la limite avant l’hiver. Maïté a participé aux championnats du monde d’ironman à Nice, en septembre dernier, et ce fut en même temps notre voyage de noces! Nous le faisons pour promouvoir les activités de la région, les saines habitudes de vie, l’entraide par le biais de la CVA pour l’église Sainte-Agnès et faire la promotion du sport chez les jeunes, les faire bouger », énumère Félix Guèvremont avec enthousiasme.

« Notre famille nous aidera en nous ravitaillant occasionnellement, en véhicule électrique, pour ne pas augmenter la production de GES. Notre entraînement quotidien nous permet d’effectuer cette course. C’est un parcours qui nous avantage! »

Les personnes intéressées à contribuer à la cause peuvent le faire de trois manières différentes : remettre un don à Félix et Maïté lors de leur passage dans votre municipalité, participer au brunch pour la même cause au Centre sportif Mégantic, de 8 h à 12 h 30 le dimanche 10 novembre, ou encore effectuer un don en ligne au https://randonneemegantic.ca/produits/fr/don/donation-volontaire-p68c68/

La 4e saison du PMCM a connu beaucoup de succès cet été avec 275 randonneurs provenant d’aussi loin que de l’Europe. « Les retombées économiques sont évaluées en moyenne pour chacun à 160 $ par jour, soit 583 nuitées en hébergement, pour la région. C’est loin d’être négligeable », assure Chantal Ladouceur.