Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

Une année sans jouer dans le Midget AAA [BALADO AUDIO ET VIDÉO] 

Sébastien Lajoie
Sébastien Lajoie
La Tribune
Article réservé aux abonnés
Georges Marien et les équipes de la LHMAAAQ piaffent d'impatience. Voilà maintenant un an que leur circuit est sur pause. Et ce n'est pas l'annonce du déconfinement sportif progressif faite vendredi dernier qui a ravivé leur enthousiasme.

Georges Marien oeuvre au sein de la LHMAAAQ depuis 1984. Il commence à connaître sa ligue, ses équipes, et ses joueurs. La pandémie de la COVID-19 a mis abruptement fin à la saison 2019-2020, et elle a jusqu'ici bousillé la saison 2020-21. 

Tous ces jeunes joueurs qui aspirent à évoluer au niveau supérieur ne peuvent pas passer leur examen final sur la glace, dit Marien.

Ce dernier s'impatiente. Tous comme les gouverneurs de toutes les équipes du circuit midget AAA. La grogne est évidente.

Pourtant, toutes les mesures possibles de sécurité sont mises en place, plaide Georges Marien. Toutes les mesures sont respectées.

Mais contrairement aux joueurs de la LHJMQ, ou même à ceux des États-Unis, les joueurs du midget AAA ne font que s'entraîner, depuis août dernier.

Une année de hockey perdue, à cette étape de développement des joueurs, serait catastrophique, prédit Georges Marien.

S'il ne perd pas espoir de voir ses équipes pouvoir enfin disputer des matchs dans les prochaines semaines, le temps file. Et il file rapidement.

Les dirigeants de la LHMAAAQ rencontreront d'ailleurs les responsables de la Santé publique, jeudi, afin de faire valoir leurs arguments.

Voyons ce que ça donnera.