Les Gaiters de l'Université Bishop's ont quitté le RSEQ et évolueront dans la conférence des Maritimes cette saison.

Un vent d'optimisme souffle chez les Gaiters

C'est dans une nouvelle ligue, avec un nouvel entraîneur-chef et en alignant plusieurs nouveaux joueurs que s'est ouvert le camp d'entraînement des Gaiters en fin de semaine sur le terrain de l'Université Bishop's. Et ce nouveau départ dans la ligue des Maritimes, les Mauves ne veulent pas le rater.
Auteure de trois saisons consécutives d'une seule victoire et sept revers, l'équipe est en droit d'espérer un meilleur sort cette saison. « C'est sûr que la dynamique change, explique le botteur étoile Vincent Dubé. On passe d'une équipe qui pouvait espérer faire les séries à une équipe qui a une chance de remporter le championnat et même d'avoir un match de demi-finale nationale à domicile. On se voit aller loin. »
Ce changement de mentalité a un impact direct sur les joueurs à l'aube de la nouvelle campagne selon lui.
« Les gars sont arrivés plus en forme et plus motivés cette année », mentionne celui qui en est à sa 4e saison avec les Mauves.
Vincent Dubé met toutefois en garde les gens qui pensent que la ligue de l'Atlantique est beaucoup plus faible que les autres.
« C'est sûr qu'il n'y a pas d'équipes comme Laval ou Montréal, admet-il. Mais le calibre est très élevé. J'ai eu la chance de jouer au East-West avec des gars qui jouent dans les Maritimes et ce n'est pas vrai que les équipes sont à prendre à la légère. Ce sera aussi difficile de jouer là-bas que de jouer au Québec. »
Lors des trois dernières campagnes, les Gaiters ont une fiche de deux victoires et un revers contre les clubs des Maritimes alors que la dernière victoire des Mauves contre une équipe du RSEQ remonte au 9 octobre 2014 contre les Redmen de McGill.
« Au début on était fâché parce qu'on voulait jouer au Québec avec les meilleures équipes, souligne le joueur de ligne défensive format géant Mathieu Breton, mais la réalité c'est que souvent on se faisait défoncer. Maintenant nous aurons une chance et nous ne perdrons plus 60 à 0. »
« Le changement est toujours positif, lance pour sa part le receveur Michael Nelson. Nous avons la chance d'affronter de nouvelles équipes et de nouveaux joueurs pour leur prouver que notre programme est sérieux. »
Une équipe « rapide et physique »
En entrevue avec La Tribune, le nouveau pilote de l'équipe, Chérif Nicolas, a refusé de parler de joueurs en particulier. « L'équipe va être à surveiller » s'est-il contentée de mentionner.
« On va être une équipe rapide et physique, avance-t-il. C'est ce qu'on fait à l'interne qui est important, la préparation est la même lorsqu'on affronte une équipe du RSEQ ou lorsqu'on fait face à une équipe des Maritimes. Et honnêtement le style de football est très semblable. Il y a beaucoup d'inspirations de la LCF. Le football se ressemble à travers le pays, c'est une marque canadienne. »
Les Gaiters entameront leur saison le 2 septembre face aux Axemen à Wolfville en Nouvelle-Écosse. La saison à domicile des Mauves prendra son envol le 9 septembre avec la visite des Huskies de Saint-Mary's.