Parti d'Allemagne, Mélé Temguia est arrivé au Canada à l'âge de six ans. Après avoir évolué pour différents clubs sherbrookois, le joueur de soccer se trouve aujourd'hui à Cincinnati dans la USL et pourrait bien se mesurer à l'étoile Didier Drogba au cours des prochaines semaines.

Un Sherbrookois affrontera Drogba

Lorsque Mélé Temguia a appris qu'il allait affronter Didier Drogba dans la United Soccer League, le Sherbrookois d'adoption n'en revenait tout simplement pas. Nouvellement acquis par le Phoenix Rising FC, Drogba redorera le blason de la USL selon Temguia.
embre du FC Cincinnati depuis deux semaines seulement, Mélé Temguia adore ses premiers jours avec son organisation.
Avec la dissolution du club-école de l'Impact, le FC Montréal, Temguia devenait orphelin et sa nouvelle équipe n'a pas perdu de temps pour inviter l'agent libre à son camp.
Quelques jours plus tard, une vraie bombe tombait sur la USL : l'arrivée de Drogba.
« Je ne croyais jamais qu'il allait revenir en Amérique, admet Mélé Temguia, qui a évolué pour différents clubs de Sherbrooke durant son enfance dont les Verts. En fait, j'aurais pensé qu'il allait opter pour la première division, la MLS, pas la deuxième. Ce sera cependant une très bonne chose pour la USL. Il évoluera dans l'Ouest et moi dans la division Est, mais on croisera le fer à l'occasion », indique le défenseur de 21 ans.
Une nouvelle expérience
Membre de l'Académie de l'Impact de Montréal lors des deux dernières années, Mélé Temguia a été victime de la fermeture du FC Montréal.
Tout comme son bon ami sherbrookois Simon Lemire, Temguia devait trouver une deuxième option afin de poursuivre sa carrière.
« Simon a tenté sa chance en Europe et moi j'ai eu l'occasion de rester en Amérique du Nord et je suis content d'avoir trouvé une équipe comme celle de Cincinnati. J'ai raté le premier duel de la saison parce que je venais tout juste d'arriver avec le club, mais je compte tout faire pour aider l'équipe à gagner et obtenir ma part de temps de jeu. »
Blessé, Temguia n'a pas pris part à tous les matchs du FC Montréal la saison dernière.
« Je suis maintenant en santé et j'espère connaître une bonne saison. L'Impact possède encore mes droits et je vise évidemment plus haut. J'aimerais acquérir de l'expérience ici pour ensuite peut-être faire le saut en MLS après un bon camp à Montréal. On verra bien! » affirme l'Allemand d'origine.
Est-ce que l'Europe pourrait devenir une option?
« Je n'ai pas eu le temps d'y penser, confie Temguia. J'ai toujours eu la chance d'évoluer pour une bonne équipe et ma nouvelle formation a rapidement fait valoir son intérêt après la dissolution du FC Montréal. Si j'étais déçu et frustré d'apprendre la nouvelle à propos du club-école de l'Impact, maintenant je peux dire que je suis heureux d'être ici. Parce que certains de mes amis ont dû arrêter de jouer en préférant se concentrer sur leurs études et moi, j'obtiens une nouvelle chance. »