Daphné Plante, Éolia Croteau, Maude Huard, Ève Pelletier, Maïka Plamondon, Raphaëlle Perreault, Rosalie Tremblay Dionne et David Altmeyer ont célébré la première place de la délégation estrienne au total des épreuves en gymnastique.

Un record avec les moyens du bord pour le Sher-Gym

L’Estrie n’avait jamais remporté de médaille d’or à la compétition de gymnastique par équipe jusqu’à ce que les filles du Club Sher-Gym grimpent sur la plus haute marche du podium à Québec le week-end dernier. Tout cela en ne profitant pas de la même qualité d’infrastructures que plusieurs autres clubs de la province. Avec les moyens du bord, elles ont tout de même réussi à établir ce record pour la région.

L’équipe composée d’Ève Pelletier, Éolia Croteau, Maude Huard, Maïka Plamondon, Raphaëlle Perreault et Rosalie Tremblay-Dionne a réalisé cette première pour l’Estrie.

« On a obtenu un meilleur résultat que Gatineau, Québec et Montréal, qui comptent sur des clubs possédant tous trois ou quatre salles spécialisées, rappelle l’entraîneur David Altmeyer. Ici à Sherbrooke, nous n’en avons pas. On espère toutefois avoir une fosse dans un avenir rapproché. On est conscients que la qualité de nos équipements n’est pas comparable à certains autres clubs. Nous sommes un club en progression et avec les résultats obtenus, imaginez ce que nous pourrions faire si on nous donnait les moyens de nos ambitions. »

En plus de cet exploit réalisé par ces athlètes provenant de l’école secondaire du Triolet, rappelons que la jeune Éolia Croteau a offert l’or à la délégation estrienne à la poutre et l’argent au total des épreuves. Ève Pelletier a pour sa part raflé le bronze à la barre asymétrique, pour un total de quatre médailles remportées par l’Estrie en gymnastique.

« C’est juste le début, renchérit David Altmeyer. Personne ne nous voyait là. On a un bon gym grâce aux entraîneurs de qualité. D’ailleurs, on reste humbles dans tout ça. Les résultats parlent d’eux-mêmes. »

Il faut aussi souligner le 7e rang de Raphaëlle Perreault au total des épreuves dans la catégorie Excellence.

« Ce qui est digne de mention je crois! » ajoute l’entraîneur.

Plus de 1550 membres sont inscrits chez Sher-Gym, toujours en attente d’une aide financière lui permettant d’améliorer ses équipements ou même son local, situé dans l’édifice Expo-Sherbrooke.

Des résultats « historiques »

L’heure était au bilan pour la délégation de l’Estrie mardi lors de cette journée de transition entre le premier et le deuxième bloc. À la 54e édition des Jeux du Québec, les athlètes estriens ont obtenu sept médailles d’or, trois d’argent et cinq de bronze. Le mot « historique » était d’ailleurs sur les lèvres de nombreux représentants de la délégation.

Jusqu’au 9 mars, les athlètes du deuxième bloc se livreront maintenant de chaudes luttes en ski de fond, ski alpin, curling, hockey féminin, patinage de vitesse, judo, haltérophilie, escrime et tennis de table.