Le gardien de but du Phœnix pourrait battre un record ce week-end lors du voyage vers Baie-Comeau et Chicoutimi. Samuel Hlavaj a égalé le record sherbrookois du plus de décisions victorieuses consécutives mardi face aux Voltigeurs de Drummondville en rejoignant Michel Morissette de l’édition 1981-1982 des Castors de Sherbrooke avec 11 victoires de suite. Mais le portier slovaque devra attendre à samedi avant d’espérer obtenir son 12e gain consécutif. « Pour lui donner encore plus de chance d’établir un record, j’aurais pu offrir à Samuel le match de vendredi contre le Drakkar, mais je dois avant tout penser au succès de notre équipe et puisque notre club affronte les Saguenéens samedi et que l’on joue la veille, il était logique d’envoyer Thomas Sigouin devant le filet à Baie-Comeau », explique Stéphane Julien. Ce week-end, le Phœnix aura donc l’occasion de distancer encore davantage son plus proche rival au classement général. Toujours au premier rang dans la LHJMQ, les Sherbrookois possèdent huit points de plus que Chicoutimi, qui ont toutefois deux matchs en main. Pendant que le Phœnix affrontera le Drakkar, les Saguenéens auront une tâche plus facile en recevant la visite des Sea Dogs de Saint John. « On n’était pas complètement satisfaits de notre partie de mardi contre les Voltigeurs. Même si nos joueurs ont quitté le Palais des sports avec une victoire de 6 à 4, je leur ai quand même fait part de mon mécontentement. Ça peut être choquant pour un jeune de voir son entraîneur ne pas être satisfait malgré la victoire, mais il y a encore beaucoup de corrections à apporter à notre jeu. Il faudra retrouver notre constance en défensive plus particulièrement. » Après une victoire de 10-1 contre Bathurst et un autre gain de 6 à 1 contre Chicoutimi, il était peut-être normal de s’attendre à une performance moins étincelante mardi contre les Voltigeurs. Défensivement, les Sherbrookois ont été presque parfaits le week-end dernier, mais la défensive du Phœnix s’est montrée beaucoup moins hermétique contre Drummondville. « C’était l’histoire d’un seul trio et ce n’est pas notre habitude. On a souvent gagné des matchs en équipe cette saison en obtenant la contribution de tout le monde », rappelle Stéphane Julien. Le Phœnix obtiendra un peu de renfort lors de ce voyage à l’étranger. Israel Minascum effectuera un retour au jeu. Gregory Kreutzer sera également en uniforme après avoir quitté la dernière rencontre à la suite d’un plaquage par-derrière lors de l’affrontement face à Drummondville. Notons que Vincent Anctil était disponible pour les matchs de la fin de semaine, mais l’attaquant devra passer par une remise en forme avant de renouer avec l’action.

Un record à la portée de Hlavaj

Le gardien de but du Phœnix pourrait battre un record ce week-end lors du voyage vers Baie-Comeau et Chicoutimi.

Samuel Hlavaj a égalé le record sherbrookois du plus de décisions victorieuses consécutives mardi face aux Voltigeurs de Drummondville en rejoignant Michel Morissette de l’édition 1981-1982 des Castors de Sherbrooke avec 11 victoires de suite. Mais le portier slovaque devra attendre à samedi avant d’espérer obtenir son 12e gain consécutif. 

« Pour lui donner encore plus de chance d’établir un record, j’aurais pu offrir à Samuel le match de vendredi contre le Drakkar, mais je dois avant tout penser au succès de notre équipe et puisque notre club affronte les Saguenéens samedi et que l’on joue la veille, il était logique d’envoyer Thomas Sigouin devant le filet à Baie-Comeau », explique Stéphane Julien. 

Ce week-end, le Phœnix aura donc l’occasion de distancer encore davantage son plus proche rival au classement général. Toujours au premier rang dans la LHJMQ, les Sherbrookois possèdent huit points de plus que Chicoutimi, qui ont toutefois deux matchs en main. 

Pendant que le Phœnix affrontera le Drakkar, les Saguenéens auront une tâche plus facile en recevant la visite des Sea Dogs de Saint John. 

« On n’était pas complètement satisfaits de notre partie de mardi contre les Voltigeurs. Même si nos joueurs ont quitté le Palais des sports avec une victoire de 6 à 4, je leur ai quand même fait part de mon mécontentement. Ça peut être choquant pour un jeune de voir son entraîneur ne pas être satisfait malgré la victoire, mais il y a encore beaucoup de corrections à apporter à notre jeu. Il faudra retrouver notre constance en défensive plus particulièrement. »

Après une victoire de 10-1 contre Bathurst et un autre gain de 6 à 1 contre Chicoutimi, il était peut-être normal de s’attendre à une performance moins étincelante mardi contre les Voltigeurs. Défensivement, les Sherbrookois ont été presque parfaits le week-end dernier, mais la défensive du Phœnix s’est montrée beaucoup moins hermétique contre Drummondville. 

« C’était l’histoire d’un seul trio et ce n’est pas notre habitude. On a souvent gagné des matchs en équipe cette saison en obtenant la contribution de tout le monde », rappelle Stéphane Julien.

Le Phœnix obtiendra un peu de renfort lors de ce voyage à l’étranger. Israel Minascum effectuera un retour au jeu. Gregory Kreutzer sera également en uniforme après avoir quitté la dernière rencontre à la suite d’un plaquage par-derrière lors de l’affrontement face à Drummondville. 

Notons que Vincent Anctil était disponible pour les matchs de la fin de semaine, mais l’attaquant devra passer par une remise en forme avant de renouer avec l’action.