La femme d’affaires Annie Faucher a lancé l’idée d’un premier match de football en rose pour le Vert & Or, afin d’amasser des fonds pour la Course pour la vie CIBC, de la Société canadienne du cancer, qui vient en aide aux femmes atteintes du cancer du sein et à leurs proches.

Un premier match de football universitaire en Vert & Rose

Il y aura du vert, du jaune et du rose, vendredi soir au Stade de l’Université de Sherbrooke. Le Vert & Or disputera un premier match en rose, en appui à la Course pour la vie CIBC de la Société canadienne du cancer.

Comme ça se fait depuis quelques années au hockey de la LHJMQ, mais aussi dans la NFL et la LCF, le Vert & Or a décidé de suivre le mouvement d’appui, sous l’impulsion de la femme d’affaires Annie Faucher, propriétaire du Liverpool, à Sherbrooke.

« La moitié du prix des billets (16 $) que je vends pour le match de vendredi soir face aux Redmen de McGill, sera remis à cette cause qui vient en aide aux personnes souffrant du cancer du sein. C’est une cause qui me tient vraiment à cœur », a-t-elle dit.

« C’est une idée de Claude Hébert, qui m’a recruté dans le Club des capitaines du Vert & Or. Ces derniers mettent sur pied différentes activités de financement, comme le cocktail-bénéfice ou le Poutine Fest, afin de venir en aide au programme de football. Et le football est une passion pour moi, mes deux garçons ont joué longtemps, alors l’idée du match en rose a fait son chemin rapidement! Le tout se déroule en octobre, lors du mois de la sensibilisation au cancer du sein. Je vais donc allier mes deux passions! »

Les joueurs du Vert & Or porteront du rose, et les 5000 premiers amateurs à se présenter au Stade obtiendront un mouchoir rose.

« Je voulais un effet wow pour cette première édition! Je m’imagine ces 5000 mouchoirs brandis par les partisans afin d’encourager l’équipe! »

Mme Faucher n’est pas étrangère à la cause; en 2013, elle a reçu le terrible diagnostic. Elle est maintenant en rémission, cinq ans après l’apparition du cancer.

« J’ai vécu cette maladie de façon très ouverte; je ne me suis pas caché, j’ai montré tout ce que ça pouvait impliquer. Et dans toutes les épreuves, j’ai été combative. C’est ma nature! Grâce entre autres aux dons, le taux de guérison du cancer du sein est de 85 % lorsqu’il est détecté à temps. On est chanceux aussi à Sherbrooke d’avoir accès à d’aussi bons soins. »

« Tout ça est une façon pour moi de redonner; dans toute cette épreuve, c’est le soutien des gens qui t’entourent qui t’aide le plus à passer à travers. Je veux envoyer un gros message d’espoir. Plusieurs survivantes du cancer seront aussi aux matchs. »

Ne reculant devant rien, Annie Faucher s’est aussi lancé un défi pour le match; chanter l’hymne national, au centre du terrain.

« Je l’ai déjà fait quelques fois au Phœnix, mais là, ça devrait être ma plus grosse foule! »

Le match de vendredi s’amorcera à 19 h. Les intéressés peuvent se procurer des billets au 819 822-3724 poste 23.