Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Samuel Hlavaj a reçu 45 tirs dans le match face aux Foreurs.
Samuel Hlavaj a reçu 45 tirs dans le match face aux Foreurs.

Un Phoenix imparfait face aux Foreurs

Jérôme Gaudreau
Jérôme Gaudreau
La Tribune
Article réservé aux abonnés
Pour battre une équipe comme les Foreurs, le Phoenix doit être «parfait» aux dires de l’entraîneur Stéphane Julien. Et ce ne fut vraiment pas le cas mercredi soir dans la bulle de Shawinigan. Résultat: la formation de Val-d’Or, menée entre autres par l’ancien capitaine du Phoenix Samuel Poulin, a déclassé Sherbrooke dans un gain de 6 à 2.

Le ton était donné en première période pour ces premières retrouvailles entre le Poulin et son ancienne équipe. Les Sherbrookois ont accordé pas moins de 20 tirs lors du premier vingt et les Foreurs n’ont concédé que trois lancers au Phoenix lors de cette même période. On avait droit à un duel digne de David contre Goliath. 

Malgré tout, les aspirants à la Coupe du Président ont regagné le vestiaire au premier entracte avec une mince avance de 1 à 0 grâce au but d’Alexandre Doucet. 

Le Phoenix s’est ressaisi en deuxième période en pratiquant un style plus hermétique et a encore su limiter les dommages à un but à la suite du filet de Jérémy Michel: 2 à 0 après 40 minutes de jeu. 

Il aura fallu attendre jusqu’à la troisième période avant de voir les Foreurs mettre la victoire hors de portée pour le Phoenix.

Les buts de Jakob Pelletier et d’Alexandre Doucet ont doublé l’avance à 4-0. Le Phoenix a bien tenté de répliquer par l’entremise de Stéphane Huard Junior et Joshua Roy, mais Justin Robidas et Marshall Lessard ont enfoncé les deux derniers clous dans le cercueil du Phoenix

En plus de Poulin et l’ancien Phoenix Xavier Bernard, notons que Robidas, Lessard et Doucet proviennent tous de la région de l’Estrie et ont été des acteurs importants dans la victoire des Foreurs. 

«Pour ces joueurs, ce match avait une saveur plus particulière, mais principalement pour Samuel et Xavier, qui affrontaient leur ancienne équipe», a confié l’entraîneur des Foreurs, Daniel Renaud. 

«On savait que ce match allait être difficile, admet pour sa part Stéphane Julien. Je me suis senti comme nos adversaires l’an passé. On a essayé de se défendre durant tout le match. Val-d’Or a d’ailleurs disputé sa meilleure partie de la bulle de Shawinigan, je crois. Pour battre une équipe comme les Foreurs, il faut être tout simplement parfait en évitant de commettre des erreurs puis en restant discipliné.»

Au final, Samuel Hlavaj aura fait face à un impressionnant total de 45 tirs alors que William Blackburn a cédé à deux reprises sur les 19 lancers reçus.