Martin Fréchette conservera tout de même sa collaboration avec Excellence sportive Sherbrooke et le Phoenix.

Un nutritionniste sherbrookois avec le CH

Après avoir aidé les jeunes athlètes de la région, le nutritionniste-diététiste Martin Fréchette conseillera les joueurs du Canadien de Montréal en devenant le nutritionniste officiel du club de hockey de la LNH. Le Sherbrookois conservera tout de même sa collaboration avec Excellence sportive Sherbrooke et le Phoenix de Sherbrooke.
Alors qu'il était gamin, Martin Fréchette rêvait d'atteindre la LNH. Il aura atteint son but, mais pas en tant que joueur professionnel.
« Comme presque tous les jeunes Québécois, je jouais au hockey quand j'étais plus petit. J'ai commencé à l'âge de cinq ans. J'aurai finalement connu plus de succès comme nutritionniste ! » dit-il en riant.
Il a dû faire face à plusieurs défis avant de faire partie de la plus grande équipe de hockey au monde. Mais le prochain sera le plus imposant de sa carrière.
« Je suis évidemment très heureux, mais je suis avec le Canadien pour faire mon travail et je suis très humble devant ce défi. J'ai toujours pris un défi à la fois et je préfère vivre au jour le jour. Je n'ai jamais vraiment rêvé de devenir le nutritionniste du Canadien, mais je constate que c'est le rôle le plus important de ma carrière jusqu'à maintenant. »
Martin Fréchette a effectivement grimpé les échelons un à un. Après avoir terminé sa maîtrise en 2007, il a joint les rangs d'Excellence sportive de Sherbrooke pour ensuite intégrer l'équipe des Jeux du Canada et de l'Institut national canadien.
« Nous sommes heureux pour lui, admet le directeur général d'ESS, Jacques Petit. Le Canadien est tout de même l'une des équipes les plus prestigieuses au monde. C'est la preuve que les jeunes athlètes d'ici profitent des meilleurs conseillers pour les appuyer. »
« Je suis là pour apprendre, comme diraient les joueurs de l'URSS, lance Martin Fréchette. J'ai été bien accueilli à Montréal. Le personnel du Canadien a été très généreux envers moi. C'est impressionnant d'avoir les vedettes devant moi, mais j'ai un travail à faire. Je dois m'assurer que les joueurs sont en santé et qu'ils seront performants grâce à leur alimentation. Je dois aussi effectuer la gestion du service de l'alimentation sur la route avec les traiteurs et les restaurants ou même à Montréal, tout en m'occupant du Rocket de Laval. L'aspect de la récupération est aussi important pour moi. »
Notons aussi que Martin Fréchette offrira ses services à l'Institut national du sport du Québec au sein de son équipe médico-sportive.
« Sa nomination s'inscrit dans l'évolution de notre approche multidisciplinaire et intégrée afin de continuer à offrir des services sur mesure à chacun de nos sports partenaires, explique Marc Schryburt, vice-président des services de performance à l'INSQ. Son arrivée nous permettra de multiplier nos interventions et d'être de véritables partenaires de performance. »