Un peu plus d’une quarantaine de joueurs se rapporteront à l’entraîneur-chef Félix Potvin et ses adjoints Toby Lafrance et Alex Carrier pour le début du camp lundi.

Un nouveau départ pour les Cantonniers

Les Cantonniers de Magog sont déjà de retour au travail. Les champions en titre de la Ligue midget AAA du Québec et médaillés d’argent de la Coupe Telus entameront dès dimanche le 41e camp d’entraînement de leur histoire.

Un peu plus d’une quarantaine de joueurs se rapporteront à l’entraîneur-chef Félix Potvin et ses adjoints Toby Lafrance et Alex Carrier pour le début du camp. Dès lundi, les Cantonniers disputeront leurs deux premières parties préparatoires alors que les Estacades de Trois-Rivières, qui formeront une des puissances de la ligue la saison prochaine, s’arrêteront à Magog pour disputer un programme double à compter de 17 h. La deuxième partie de ce programme double s’amorcera à 19 h.

Exception faite des vétérans de la dernière saison qui ont été réclamés par des équipes de la LHJMQ lors du repêchage le printemps dernier, tous les joueurs qui frappent à la porte des Cantonniers pour mériter un poste auront la chance de disputer une des deux joutes lundi.

« On avait mis cette formule de l’avant il y a un an alors qu’on avait affronté les Estacades à Trois-Rivières dès le deuxième jour du camp. On voulait tester cette façon de faire sur au moins deux ans et cette année c’est à Magog que ça se passera », explique Potvin.

La référence

Dès le milieu de la semaine, ce sont une quinzaine de joueurs qui quitteront le camp des Cantonniers pour tenter leur chance du côté de la LHJMQ. Le temps risque de manquer à Potvin et ses adjoints pour bien évaluer tous ces joueurs. « C’est le même scénario chaque année. On doit faire avec. Ces joueurs doivent nous montrer leur savoir-faire rapidement. Ils doivent prouver qu’ils méritent leur place avec nous si jamais ils reviennent à Magog. Je n’ai jamais garanti à un joueur qu’il porterait l’uniforme des Cantonniers avec son statut de joueur repêché. Ça se décide sur la glace », insiste le mentor des Cantos.

Depuis quelques saisons en raison de tous leurs succès, les Cantonniers sont devenus la référence dans le circuit Lévesque. Pourtant, tout est à recommencer chaque année. « C’est comme ça le midget AAA. On repart continuellement à zéro. J’aime ça débuter au bas de l’échelle et gravir les échelons un à la fois avec des nouveaux joueurs. Notre premier objectif est de développer des joueurs pour les niveaux supérieurs. Sur le plan collectif, j’ai toujours prétendu que c’était difficile avant les Fêtes de savoir où on se situe exactement. Ce sera la même chose cette saison », fait valoir Potvin.