Émile Brossoit n’a eu besoin que de 66 lancers pour réussir son match parfait, vendredi dernier.

Un match parfait ... à 16 ans!

Le Sherbrookois Émile Brossoit a réalisé l’exploit ultime d’un lanceur de baseball vendredi dernier, à Lévis : lancer un match parfait.

Brossoit et la défensive des Expos de Sherbrooke catégorie midget AA ont ainsi blanchi les Monarques des Seigneuries par la marque de 10-0, lors du troisième match de qualification de l’équipe, lors du tournoi bantam-midget de Lévis.

Le jeune homme de 16 ans n’a eu besoin que de 66 lancers pour réaliser l’exploit. S’il a réussi six retraits sur des prises, sa défensive a fait le boulot derrière lui pour les 12 retraits restants.

« J’ai été stressé pendant une bonne partie du match! Surtout vers la fin, car je ne savais pas que j’avais un match parfait entre les mains! J’ai entendu les gars en parler dans l’abri. On a fini le match en défensive et tout le monde était stressé sur le terrain! » a dit celui qui fréquente le programme de sport-études baseball du Triolet.

« Sur le premier retrait, lors de la dernière manche, notre joueur d’arrêt-court a bloqué le dur roulant avec son corps, avant de remettre au premier, c’était un jeu très serré. »

« J’ai retiré le deuxième frappeur sur des prises. Et pour le dernier retrait, notre joueur de troisième but a réalisé un jeu très difficile, et ce fut très serré au premier encore une fois. Tout le monde a capoté, après ça! »

Ce match parfait avait aussi sa signification pour les Expos. Non seulement l’équipe devait-elle gagner son troisième et dernier match de qualification afin de passer aux matchs éliminatoires, mais elle ne devait pas accorder de points non plus.

« La défensive de l’équipe a accompli tout un travail pendant tout le match. Elle a eu un gros mot à dire dans cet exploit », a continué Émile Brossoit.

Ce dernier assure que ce match parfait, mais aussi la présence de l’équipe en finale du tournoi de Lévis — les Expos se sont inclinés 3-2 en finale — sera une grande source de motivation pour les séries éliminatoires en catégorie midget AA, de la Ligue de baseball amateur compétition AA du Québec, qui s’amorcent en fin de semaine.

Le jeune homme devrait obtenir son tour sur la butte.

« Oui, c’est un peu stressant de retourner lancer après un match parfait. Mais pour moi, c’est déjà un beau souvenir, que je vais garder longtemps, et c’est le temps de passer à autre chose! »

Une gestion différente

« Ça fait 10 ans que je dirige au baseball et c’est la première fois que je vois ça. C’est tout un exploit. Et surtout, plus le match avançait, plus je devais gérer différemment. Je voyais les choses aller et j’ai averti les gars sur le banc de ne rien dire à Émile; même les responsables des statistiques ne devaient pas lui parler de ça! On ne voulait pas lui porter malheur! » a expliqué l’entraîneur-chef des Expos, Vincent Laroche.

« J’ai parlé aux organisateurs et c’est la première fois en 23 ans d’existence qu’ils voient ça. Émile a été solide sur la butte, et ses coéquipiers ont fait tout un travail en défensive! »