Une victoire des Gaiters pourrait leur permettre de porter leur fiche à 2-2, avec une semaine de pause devant eux. L'enjeu est important.

Un match éliminatoire pour les Gaiters

Foi de Chérif Nicolas, les Gaiters de l'Université Bishop's se préparent pour leur duel contre les X-men de St-Francis-Xavier de samedi comme si c'était un match éliminatoire.
Pourtant, les Gaiters n'ont toujours pas atteint la mi-saison de leur première campagne dans la conférence des Maritimes du football universitaire canadien.
Avec une fiche de 1-2, et après avoir remporté leur premier match la semaine dernière de façon dramatique contre Mount Allison - un gain en deuxième prolongation - les Gaiters voient dans ce match du « homecoming » un tremplin pour le reste de la saison.
« Si on peut remporter ce match, et obtenir une fiche de 2-2 juste à temps pour notre semaine de pause, ce serait énorme. On dispute nos deux prochains matchs à la maison, il faut en profiter pleinement », a dit l'entraîneur-chef des Gaiters.
On rappelle que seulement trois des cinq formations des Maritimes participeront aux séries éliminatoires à l'issue de la saison régulière.
Outre les Huskies de St-Mary's (3-0), seulement deux points au classement séparent les Axemen d'Acadia (2-2) des trois autres équipes, qui ont toutes la même fiche, soit Mount Allison, Bishop's et St-Francis.
« J'ai aimé la façon dont on a remporté notre premier match. On a bien commencé le match, et surtout, on a su élever notre jeu lorsqu'on a rencontré de l'adversité en deuxième demie. On a répondu et je suis très fier des gars pour cette réponse. On ne l'avait pas fait lors de nos deux premiers matchs de la saison. Apprendre à gagner, c'est un peu ça. »
Samedi, les Gaiters pourraient doubler le nombre de victoires récoltées par l'équipe lors de chacune de ses trois dernières saisons au sein de la conférence du Québec.
« Le passé ne joue pas dans tout ça. Je n'y étais pas. On se concentre sur le match de samedi. C'est un match très important pour nous, une victoire signifierait beaucoup. »
Chérif Nicolas s'attend à affronter une équipe physique et robuste, et une équipe qui a quelques armes offensives intéressantes.
Bishop's devra surveiller le meilleur porteur de ballon de la conférence, Jordan Socholotiuk, qui domine avec le nombre de verges (386) et le nombre de verges au sol par match (128,7 verges). Il était d'ailleurs au Défi Est-Ouest des meilleurs espoirs universitaires, disputé à Québec, au printemps dernier.
« On devra aussi avoir à l'oeil le receveur et retourneur Kaion Julien-Grant et le receveur Dejuan Martin. Ce sont des gars qui peuvent réaliser le gros jeu à tout moment. Je crois qu'ils vont mettre l'accent sur l'attaque au sol, surtout avec la présence de Socholotiuk. On devra être physique avec lui et s'assurer de bien le plaquer », a dit Chérif Nicolas.
Ce dernier pourra compter sur Trey Millings ; le jeune porteur de ballon s'affiche déjà comme l'un des meilleurs à sa position dans les Maritimes, lui qui était utilisé comme receveur l'an passé. Il a déjà 256 verges en 51 portées en trois matchs, pour une moyenne de 5,6 verges par portée.
« En défensive, quelques blessures nous forcent à faire des changements de personnel. Il va falloir les tenir afin de donner une bonne position de terrain à notre attaque. »
Le match s'amorce à 14 h.