Eugène Fontaine

Un jeune porte-drapeau estrien met la table au match du CH

« Maman, est-ce que c'est moi qui mettra le feu au centre de la glace? »
Eugène Fontaine avait tant de questions avant de se rendre à Montréal mercredi soir. Membre du Fan club du Canadien, le hockeyeur de l'équipe Provigo Acton-Valcourt a troqué sa ligue pee-wee B pour un tour de glace au Centre Bell.
En participant à un concours, le jeune garçon de Racine a été sélectionné pour être porte-drapeau afin de mettre la table au premier match en séries du CH face aux Sénateurs d'Ottawa.
Dès son arrivée à l'amphithéâtre, le passionné de hockey s'est dit impressionné par l'endroit.
Il ne savait pas encore qu'il allait vivre l'une des plus belles soirées de sa vie. Il se doutait toutefois qu'un moment spécial l'attendait. Après avoir enfilé son gilet du Phoenix de Sherbrooke pour l'entraînement traditionnel en après-midi, Eugène a ensuite laissé de côté le chandail de son équipe préférée pour ensuite porter l'uniforme du Canadien.
Sa mission : participer à créer une ambiance du tonnerre afin de motiver le Tricolore.
« Le monde était prêt pour le match et ça criait fort! J'étais nerveux, mais je savais que j'étais chanceux de vivre ça, a souligné le garçon de 11 ans.
« Eugène était très content, car il a pu toucher aux joueurs du Canadien, a informé sa mère. Max Pacioretty est ensuite venu saluer les deux jeunes participants. Il a agi en vrai capitaine! »
Après avoir retiré son équipement, Eugène, sa soeur Lilyane et ses parents Sébastien et Karine ont finalement regagné leur siège.
Eugène n'a peut-être pas eu la chance d'enflammer le centre de la patinoire, mais il a assisté fièrement à la première victoire de ses Canadiens en pensant qu'il y avait certainement contribué un peu à sa façon.