Le Club de boxe de Sherbrooke organise un premier gala de boxe olympique cet automne. Sur la photo, Marie-Lou Vaillancourt, Rachid Ismaël, Anne Marcotte, Anthony Grenier, Loïck Lahaie et Derek Pelletier.

Un gala de boxe pour tous les goûts

Loïck Lahaie, Anthony Grenier et Anne Marcotte seront parmi les têtes d’affiche ce samedi, à compter de 19 h, lors du premier gala de boxe olympique organisé par le Club de boxe de Sherbrooke (CBS) cet automne.

Pour Loïck Lahaie, la revanche sera au menu, puisqu’il affrontera le boxeur qui l’a vaincu par décision partagée, lors de la plus récente compétition des Gants dorés la semaine dernière, soit Axel Rioux.

« Ce sera un combat chargé émotivement, sans aucun doute. Rioux a gagné ce combat qui fut très serré. Loïck a dominé le premier round, et les autres ont été partagés. Mais en fin de compte, ça demeure une question d’appréciation des juges », a dit Jean Gauthier, entraîneur catégorie élite au CBS, à propos de ce combat qui sera déroulera dans la catégorie des 64 kg, samedi soir.

« De notre point de vue, il a très bien fait lors de combat, aux Gants dorés. Loïck a tout fait ce qu’il faut pour respecter ce qui avait été établi comme plan de match pour cet adversaire. Il n’y aura donc pas beaucoup de changements pour le combat revanche ; s’il parvient à reproduire ce qu’il a pu faire lors du premier round, ça devrait bien aller. »

Anne Marcotte sera également en action, même si elle quitte le pays à destination de la Pologne, la semaine prochaine, avec l’équipe nationale de boxe olympique.

« Voilà pourquoi son combat de samedi sera un combat de démonstration. On s’entend bien avec le club de son adversaire (Trois-Rivières) et ils avaient besoin d’une adversaire pour l’une de leurs pugilistes. L’occasion était belle pour Anne, qui est championne canadienne, de boxer un peu avant de quitter pour la Pologne, avec l’équipe canadienne », a précisé Jean Gauthier.

Précisons qu’Anthoni Grenier, de Coaticook, se mesurera à Joshua Polanco, du Club Empire de Québec, chez les 185 livres.

Ce gala sera aussi considéré comme une étape pour la qualification en vue des Jeux du Québec 2019, qui se dérouleront en mars prochain à Québec.

« Plusieurs participants au programme sport-études boxe seront aussi de la partie. Pour plusieurs, ce sera la première occasion de disputer un combat à la maison. Certaines revanches sont aussi au menu », a dit Jean Gauthier.

Le gala démarre à 19 h. Les billets sont en prévente au coût de 20 $ pour les adultes et de 10 $ pour les 16 ans et moins. Le prix à la porte est fixé à 25 $.