Le Coaticookois Anthoni Grenier a dominé son combat revanche face à Nick Forand.

Un gala à la hauteur des attentes

Le premier gala de boxe de la saison du Club de boxe de Sherbrooke (CBS) a livré la marchandise. Des victoires, des défaites, beaucoup de spectateurs et une passion bien vivante.

Le Coaticookois Anthoni Grenier a livré la marchandise en grande finale, en remportant de façon nette son combat revanche face à Nick Forand.

En sous-carte, Loïck Lahaie a livré un combat inspiré et il a défait Jad Khabbaz, un adversaire qui était pourtant plus lourd de 10 livres.

Ensuite, même s’il a subi la défaite face à Jordan Mathieu, Ludrick Caron en a mis plein la vue aux quelque 300 amateurs de boxe présents, remportant pour l’occasion le titre de combat de la soirée.

Et à ce qui était probablement son dernier combat compétitif à Sherbrooke, Ingrid Dubuc a remporté son duel face à l’expérimentée Amélie Gagnon, de Chicoutimi.

Notons que des pugilistes d’un peu partout au Québec étaient présents à ce gala, d’aussi loin que de Gaspé, de Rimouski et de Chicoutimi.

« Plusieurs boxeurs étaient à leur premier combat, et c’est une grosse réalisation de l’avoir fait. Ce n’est pas toujours facile. Tout le monde s’est bien débrouillé. On n’a pas gagné tous les combats, mais tout le monde a bien performé, et est sorti de cette expérience encouragée pour la suite. Et ça c’est très intéressant », a dit le coordonnateur de l’équipe de compétition du CBS, Jean Gauthier.

« Ingrid a battu une fille qui avait 30 combats d’expérience par décision unanime. Elle a très bien boxé, avec une belle main arrière. Elle a gagné les trois rounds et elle était très fière d’elle, et nous aussi. »

« Ludrick affrontait un champion canadien en Jordan Mathieu. Ce fut très serré et en fin de compte ce fut une question d’appréciation des juges. Ludrick a bien boxé, de belles esquives. Ce fut le combat où la foule a le plus embarqué, Ludrick a mis du piquant, mais il a perdu une décision serrée. Les juges ont donné le troisième round à Mathieu. »

« Loïck a battu un gars de 10 livres plus lourd que lui, ce n’était pas prévu comme ça. Un ancien champion canadien, qui voulait s’imposer physiquement. On a ajusté la stratégie de Loïck, on veut qu’il trouve son style. Il a boxé avec intelligence, il n’a pas cherché à échanger coup pour coup, il a utilisé son intelligence de boxe. Pour les puristes, ce fut un très beau combat de boxe, très technique. Il n’est pas tombé dans le piège du gars plus lourd. »

« Anthoni a gagné les rounds. L’autre est venu ici pour se battre, il voulait s’imposer, mais Anthoni a été plus agressif, plus fort. Dans les corps-à-corps, Forand ne pouvait le déstabiliser. Anthoni a boxé plus compact, il a respecté le plan de match, et il a contrôlé ses émotions. C’est un émotif, il veut donner un spectacle. Il a très bien fait, il n’est pas tombé dans la perte d’énergie en voulant en faire trop. »

Les pugilistes du CBS se préparent maintenant pour la compétition provinciale des Gants d’argent.