Un congé devancé grâce au hockey

Une pause du midi allongée, un congé du week-end devancé : les Canadiens ont été nombreux à tout mettre de côté l'instant de quelques heures hier afin de visionner à la télé la partie de hockey entre le Canada et les États-Unis.
D'ailleurs, plusieurs n'ont pas osé avertir leur patron qu'ils quitteraient plus tôt le travail pour revenir un peu plus tard que d'habitude, et ce, dans le but de regarder le match à la Cage aux sports notamment.
« J'ai tellement effectué d'heures supplémentaires cette semaine que je me suis permis un plus long break ce midi, indique Nicolas Fournier, employé chez Filspec. Mon employeur n'a pas à être inquiet. Je n'ai pas bu de bière, j'ai juste dîné tranquillement en espérant être aussi productif cet après-midi. »
De son côté, Reno Ferland a effectué un détour vers Sherbrooke spécialement pour voir à l'oeuvre l'équipe canadienne en demi-finale du tournoi olympique.
« Je ne pouvais pas manquer cette rencontre. J'étais en Floride hier et avant de revenir à Montréal, je tenais à prendre quelques heures pour regarder le match! J'ai amorcé mon congé du week-end un peu plus tôt! »
Texte complet à lire dans La Tribune de samedi.