Les Carnicas de l’école secondaire de La Ruche ont remporté les grands honneurs de la catégorie scolaire cadet D2.

Un challenge qui répond aux attentes à Magog

Hockey Magog a confondu les sceptiques. Nombreux sont ceux qui ont froncé les sourcils lorsque cette association de hockey mineur a annoncé il y a un peu plus d’un an la tenue d’un tournoi avec au menu des équipes civiles et scolaires du RSEQ et de la LHPS. À sa deuxième édition, le Challenge Kia de Hockey Magog navigue déjà sur des eaux calmes et prometteuses pour l’avenir.

Même le mariage entre Hockey Magog et l’aréna Pat-Burns de Stanstead soulevait des interrogations. Environ 40 pour cent des parties du tournoi sont disputées à l’aréna Pat-Burns. Ce qui semblait à première vue des obstacles prend une tout autre couleur.

« Personne ne nous parle de la distance entre les deux sites du Challenge, mentionne Ghyslain Héroux, directeur-général de Hockey Magog. Toutes nos parties à Magog le sont sur nos heures régulières du hockey mineur. On ne voulait pas déranger les activités des autres organismes. On a donc contacté Stanstead. Marc Parent fait un boulot remarquable là-bas pour bien accueillir la visite. Marc n’est pas un néophyte dans le domaine et nous dormons en paix avec lui comme responsable du site de l’aréna Pat-Burns. On entend de bons commentaires quand les équipes reviennent à l’aréna de Magog. «

Sur la glace, le mariage entre les équipes civiles et scolaires se porte à merveille. « On aime ce qu’on voit et les équipes apprécient vraiment le tournoi à cette période de l’année. C’est certain qu’il y a des ajustements à faire, surtout au niveau de l’arbitrage en raison du règlement sur la mise en échec progressive qui diffère d’un réseau à l’autre. Ça prend une bonne communication. Tout le monde est de bonne foi et s’adapte. On avance dans la bonne direction, soutient Ghyslain Héroux.

Participation à la hausse

Pour cette deuxième édition qui prendra fin le 22 décembre, les dirigeants du Challenge Kia ont accepté six équipes de plus, passant de 42 à 48, dans les divisions bantam A et B, midget A et B, junior A, ainsi que juvénile et cadet D2.

« Un de nos objectifs en dotant notre association de cet événement c’était de permettre à toutes nos équipes locales d’avoir leur tournoi à la maison. On avait déjà nos tournois novice et atome pee-wee. On fait le tour maintenant avec l’addition du Challenge. On a ajouté le junior A pour cette seconde édition, car nous n’avions pas d’équipe de cette catégorie la saison dernière. J’avoue que le calibre de jeu du junior A m’a agréablement surpris «, a confié Héroux.

Les quatre premières finales du Challenge ont déjà été présentées. Les Carnicas de l’école secondaire la Ruche de Magog ont sauvé l’honneur de l’Estrie en étant la seule formation la région couronnée championne. En finale du cadet D2, les Carnicas ont disposé de la polyvalente Bleu & Blanc de Matane par la marque de 5-1. Dans la division junior A, les Cantonniers de Magog ont échappé le titre en prolongation, s’inclinant 3-2 devant les Riverains de Bécancour.

Les activités reprendront le jeudi 19 décembre.