Thomas Bertrand-Hudon en 2016, lorsqu'il jouait pour les Cougars du Collège Champlain.

Un autre ancien des Cougars dans la NCAA

Un autre ancien joueur des Cougars du Collège Champlain de Lennoxville s’est taillé une place dans un programme de football NCAA, cet automne. Le porteur de ballon Thomas Bertrand-Hudon fait maintenant partie de la formation des Hornets de l’Université Delaware State.

Bertrand-Hudon est le quatrième joueur de l’édition 2015 des Cougars, qui a connu une saison parfaite, à poursuivre son parcours football au sud de la frontière, à la suite de Patrick Davis (Syracuse), Isaac Berglund (Southeastern Louisiana) et Sidy Sow (Eastern Michigan).

« En effet, on avait une solide équipe. Ça prouve pourquoi les Cougars sont un power house pour développer des joueurs », a dit le jeune homme.

Ce dernier s’était également engagé auprès des Ravens de Carleton, dans la conférence de l’Ontario, avant de voir l’intérêt de certains programmes américains croître et éventuellement, de l’amener à modifier sa décision.

« Je suis à Delaware State University depuis le début du mois d’août, pour le camp d’entraînement de l’équipe. J’ai abouti ici grâce au camp Allout de Yves Dossou, auquel j’ai participé. »

Bertrand-Hudon est le seul joueur originaire du Québec au sein de ce programme de football qui évolue en Division 1 FCS de la NCAA.

« Je suis présentement sur l’alignement de l’équipe, mais je ne suis pas partant, pour l’instant. Mais je risque de voir du terrain cette année. Le niveau de jeu, mais aussi les entraînements que l’on fait ici, ça m’a convaincu d’aller jouer aux États-Unis. Je sais que je vais pouvoir devenir un meilleur joueur de football », a précisé celui qui étudie en gestion du sport (sport management).

« J’ai fait plusieurs camps et quelques programmes m’ont démontré de l’intérêt, mais jamais autant que Delaware State. J’ai un de mes meilleurs amis qui a obtenu une bourse complète à Syracuse (Patrick Davis) et il m’a donné plein de détails sur comment ça marchait aux États-Unis. Il faut dire que jouer dans la NCAA, c’était mon rêve depuis longtemps. »

« La principale différence entre le niveau de football au Québec et ici? La vitesse. Il faut apprendre vite et jouer vite et jouer physique, sans arrêt. Ici, les gars jouent afin de pouvoir étudier à l’université, donc tu n’as aucune place à l’erreur. La pression est forte, ça n’arrête jamais. En même temps, c’est pour ça que je suis ici; je dois rester concentré à la tâche et tout va bien aller », a dit celui qui a obtenu une bourse partielle d’études.

Les Hornets de l’Université Delaware State sont dirigés depuis janvier dernier par l’ancien joueur de la NFL Rod Milstead, qui a joué pendant trois ans pour son alma mater avant de connaître une carrière de huit saisons dans la NFL. Il a remporté le Super Bowl en 1995 avec les 49ers de San Francisco.

Sidy Sow est toujours avec Eastern Michigan; il n’a pas joué, à sa première saison l’an dernier.

Patrick Davis est présentement deuxième dans la charte des positions au poste de bloqueur à gauche à Syracuse. Il a participé à huit rencontres en 2017, principalement sur les unités spéciales.

Avec Southeastern Louisiana, Berglund a participé à neuf matchs comme réserviste au poste de secondeur l’an dernier, après avoir passé la saison 2016 avec l’équipe d’entraînement.

Il a terminé 2017 avec 11 plaqués (huit en solo), dont cinq lors d’une victoire de 56-10 face à Houston Baptist.