« J’aime l’idée d’offrir une expérience de type bootcamp! » explique Cédric Montminy, qui propose une toute nouvelle école de hockey à Sherbrooke cet été.

Un ancien des Cougars lance un bootcamp version hockey

Après la France, l’Allemagne et la Ligue de la côte Est, un ancien joueur des Cougars de Champlain revient à Sherbrooke pour proposer une toute nouvelle formule d’école de hockey. Cédric Montminy mise sur une expérience de type bootcamp pour préparer les jeunes hockeyeurs de la région à leur prochaine saison.

« Je veux donner un boost aux jeunes pour qu’ils soient motivés à s’entraîner fort cet été. Je souhaite leur donner le bagage nécessaire pour qu’ils puissent continuer de leur côté une fois le camp terminé », souligne celui qui a également porté les couleurs des Voltigeurs de Drummondville.

L’école Perfectionnement Hockey Cédric Montminy s’est ainsi associée au programme de développement de l’Association des joueurs professionnels de hockey. « C’est une première en région. Ça se rapproche de l’expérience du hockey professionnel », lance-t-il.

Les activités de son école de hockey se dérouleront à l’aréna Jane & Eric Molson de l’Université Bishop’s les soirs de semaine du 1er au 12 juillet. Au menu : 1 h 30 de séance sur glace et 30 minutes d’entraînement hors glace par soir.

« Je compterai sur l’aide de Mickael Fillion, Anthony Nellis et Hugo Roy. On recevra aussi peut-être la visite de Frédérick Gaudreau des Predators de Nashville. Le 3 juillet, on offrira également une conférence aux parents sur différents sujets portant sur le développement des jeunes joueurs de hockey. On ne fait pas compétition aux autres écoles de la région, dont certaines qui sont bien plus grosses que la nôtre. Ce que je veux, c’est d’offrir à 25 jeunes une option différente de ce que nous pouvons voir ici en région », explique Cédric Montminy, tout en invitant les gens à visiter le site www.phcm.ca/.

La Ligue américaine dans la mire

À l’âge de 24 ans, Cédric Montminy a déjà roulé sa bosse un peu partout dans le monde du hockey : les Cantonniers de Magog, les Cougars du Collège Champlain, les Voltigeurs de Drummondville, les Panthères de Saint-Jérôme ainsi que la troisième division en France et en Allemagne,

« J’ai tenté l’expérience européenne, mais à la base je visais la division 2 en France, explique celui qui a alors obtenu 38 points en 18 matchs seulement à Chambéry. Ensuite, j’ai obtenu un essai en Allemagne et j’ai fait l’équipe. Le calibre était alors bien meilleur que celui en France, mais l’organisation a fait faillite. »

Après y avoir empoché 59 points en 43 parties, Montminy a lâché un coup de fil à son ancien entraîneur Pascal Rhéaume, qui lui a déniché un essai dans la Ligue de la côte Est, avec le Rush de Rapid City. Le résultat : il a signé deux records de franchise pour une recrue en plus de devenir assistant-capitaine.

« J’ai dû faire ma place en devenant un joueur plus robuste au départ et par la suite, j’ai obtenu ma part de points (NDLR: 38 en 60 rencontres). Je regarde maintenant vers la Ligue américaine et je crois en mes chances de me tailler un poste », conclut-il.